ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

29.09.2010 - mer. : 08'38 - Mise à jour 29.09.2010 - mer. : 08'38

Dominique Sakombi Inongo est mort lundi à Kinshasa d’une brutale crise cardiaque

RDCongo

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Kishasa - Kinshasa, la capitale congolaise est touchée par la nouvelle inattendue et vite répandue du brusque décès de l’ancien ministre de l’Information Dominique Sakombi Inongo, suite à une crise cardiaque que les médecins auprès desquels l’infortuné a été conduit d'urgence n’ont fait que constater trop tard, rapporte digitalcongo.net, citant un article du journal "Le Palmares".

La mort, «cette violence indue», pour parler comme l’existentialiste Simone de Beauvoir, a encore frappé hier. Et cette fois-ci, elle a choisi d’arracher à notre affection, l’un des baobabs de la presse, un homme d’une éloquence phénoménale. O Mort, où est ta victoire? Dominique Sakombi Inongo est décédé hier. D’après nos sources, une crise cardiaque à laquelle un méchant destin a conféré une force destructrice soudaine, l’a foudroyé dans sa maison.

Conduit d’urgence à Ngaliema Center, les médecins de ce Centre hospitalier, n’ont fait que constater l’irréparable. Leur intervention ne s’est limitée qu’à établir un certificat de décès et à ordonner le transfert du corps à la morgue de la Clinique Ngaliema où il est gardé jusqu’à ce jour, en attendant les obsèques. Mais, toujours selon nos sources, « Domsak » comme l’appelaient les intimes, avait été hospitalisé il y a quelques semaines au Centre médical de Kinshasa. 

    En dépit de quelques erreurs liées à la nature humaine, on peut considérer que Sakombi Inongo a été un grand homme sur cette terre des hommes. Mais, qui était Sakombi Inongo ?    Sakombi Dominique est né à Kinshasa en 1940, Dominique Sakombi est Licencié en Education Physique. Il commence sa Carrière comme Assistant à la Faculté de Médecine de l’Université de Lovanium en 1968 puis Chef de Cabinet du Ministre de l’Information.

Il devient Ministre de l’Information en 1970 puis Secrétaire National du MPR chargé de la Propagande, presse et information en 1972 et Commissaire d’Etat a l’Orientation Nationale de 1973 a 1975. Elu Commissaire du Peuple en 1975, il devient Gouverneur de la ville de Kinshasa en 1976 et Secrétaire Général de la JMPR en 1979. 

    Membre du Bureau Politique du MPR en 1981, il est de nouveau Commissaire d’Etat à l’Information en 1983 et membre du Comité Central à partir de 1984 à 1990. Ambassadeur du Zaïre en France et Représentant permanent auprès de l’Unesco en 1985, il est Ambassadeur du Zaïre au Sénégal en 1987. 

    Il est de nouveau Commissaire d’Etat à l’Information et Presse en 1988. Il prend ses distances vis-à-vis de la politique active après la Conférence Nationale Souveraine. Editeur du journal «La Voix de Dieu». Membre de CPP, Conseiller de Kabila père, membre du Bureau de la HAM qu’il quitte dans des circonstances rocambolesques.