ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

23.10.2011 - dim. : 10'34 - Mise à jour 23.10.2011 - dim. : 10'34

Les Tunisiens votent librement pour la première fois de leur histoire

Tunisie

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Tunis - Les Tunisiens ont commencé à voter dimanche dans l'émotion, pour le premier scrutin libre de l'histoire du pays afin d'élire une assemblée constituante et tourner définitivement la page de Ben Ali chassé en janvier par une révolution populaire après 23 ans d'un règne sans partage.

"Je n'ai pas fermé l'oeil de la nuit tellement je suis content de voter pour la première fois de ma vie pour des élections libres", a déclaré à l'AFP Houcine Khlifi, 62 ans, qui attendait depuis 6H00 (05H00 GMT) devant un bureau de vote du centre-ville de Tunis, qui a ouvert à 07H00 précises, comme prévu.

"La Tunisie offre aujourd'hui au monde entier un bouquet de fleurs, de liberté et de dignité", a-t-il dit.               

Avant même l'ouverture du bureau, gardé par six militaires et trois policiers, une trentaine de personnes attendaient, impatientes de pouvoir voter.               

Crucial pour les Tunisiens, l'enjeu l'est aussi pour le printemps arabe: sa réussite ou son échec enverront un signal déterminant aux peuples qui se sont soulevés dans la foulée de la révolution tunisienne.               

Coïncidence du calendrier: la Tunisie se rend aux urnes le jour même où son voisin libyen doit proclamer sa "libération totale", trois jours après la mort de Mouammar Kadhafi.               

Devant les bureaux de vote du quartier résidentiel d'El Menzah comme dans la banlieue sud de Ben Arous, des centaines de personnes attendaient de déposer leur bulletin dans l'urne.               

"C'est un événement. C'est la première fois de ma vie que je vote. Avant, je ne faisais aucun effort pour venir voter, c'était une mascarade", a dit Salima Cherif, 48 ans, devant un bureau de Mutuelle-ville, près de Tunis.               

Plus de 7 millions d'électeurs sont appelés à élire les 217 membres d'une assemblée constituante qui devra rédiger une nouvelle constitution et désigner un exécutif, lequel gouvernera jusqu'aux prochaines élections générales.