ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

16.12.2012 - dim. : 12'25 - Mise à jour 16.12.2012 - dim. : 12'24

Egypte: Alexandrie aux urnes dans la crainte de violences

Alexandrie

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

 Alexandrie (Egypte)- Quelques gravats, des graffitis et une forte tension: au lendemain de heurts qui ont fait une quinzaine de blessés, les pro et anti-projet de Constitution égyptien votaient samedi dans le calme à Alexandrie mais redoutaient une reprise des violences.


Face à la mosquée Qaïd Ibrahim, à une cinquantaine de mètres de la mer Méditerranée, seuls quelques cailloux témoignent des violences de vendredi soir. Les carcasses de voitures brûlées ont été retirées après les accrochages au cours desquels
la police a dû intervenir avec des tirs de gaz lacrymogène.


  "Nous sommes opposés à la Constitution. Nous étions là (à la mosquée) quand l'agression a eu lieu" la veille, raconte Hamed el-Lethi. "L'imam El-Mahallaoui a commencé à insulter les partisans du 'non' et en sortant, des salafistes nous ont attaqués
à coups de cocktails Molotov. Sur une des voitures j'ai reconnu un autocollant d'Al-Nour",  le principal parti salafiste, dit-il à l'AFP.


Selon d'autres témoins, les heurts ont éclaté après que l'imam eut  appelé à voter "oui". Les partisans du "non" ont ensuite assiégé la mosquée et la police est  alors intervenue. Mais samedi à la mi-journée, les électeurs de la deuxième ville d'Egypte se rendaient sans encombres aux urnes.