ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

10.03.2013 - dim. : 11'31 - Mise à jour 10.03.2013 - dim. : 11'31

Le groupe islamiste Ansaru dit avoir tué 7 étrangers enlevés au Nigeria

LAGOS

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

LAGOS - Le groupe islamiste nigérian Ansaru a annoncé samedi avoir tué sept étrangers enlevés dans le nord du Nigeria, selon le groupe de renseignement SITE, trois semaines après le rapt de deux Libanais, deux Syriens, un Grec, un Italien et un Britannique sur un chantier.


Aucune confirmation de ces assassinats n'a pu être obtenue auprès des autorités nigérianes ou des pays d'origine présumée des sept otages.


"Dans le communiqué, le groupe a déclaré que suite aux actions menées par les gouvernements britannique et nigérian pour libérer les otages, et aux arrestations et aux exactions qu'ils auraient perpétrées, il a été poussé à exécuter" les otages, rapporte le réseau américain de surveillance des sites islamistes SITE.


Il cite un communiqué rédigé en arabe et en anglais publié ce samedi et évoque "des captures d'écrans" d'une vidéo "montrant les otages morts".


Un responsable de la société libanaise de construction qui employait les sept hommes enlevés le 16 février, la Setraco, a déclaré à l'AFP ne pas pouvoir confirmer l'information.


Pour la première fois depuis son élection en 2011, le président nigérian Goodluck Jonathan s'était rendu, jeudi et vendredi, dans deux Etats du Nord-Est, particulièrement secoués par les attaques de Boko Haram.


Au cours de sa visite, le chef de l'Etat avait rejeté toute possibilité d'amnistie pour Boko Haram, considérant comme impossible de négocier avec un groupe dont l'identité des membres et les revendications restent floues.


Le Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique, avec 160 millions d'habitants, et le premier producteur de pétrole du continent. Le pays est divisé entre un Nord majoritairement musulman et un Sud à dominante chrétienne.