ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

13.03.2013 - mer. : 13'59 - Mise à jour 13.03.2013 - mer. : 13'58

L'homme qui s'est immolé mardi à Tunis est mort

Tunisie

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer


Tunis (AFP) - Le jeune vendeur à la sauvette qui, désespéré par ses conditions de vie s'était immolé, est décédé mercredi à l'aube, dernière illustration en date des tensions sociales en Tunisie auxquelles le nouveau gouvernement devra faire face une fois investi.

"Il est mort aujourd'hui à 05H30 du matin (04H30 GMT) des suites de ses graves brûlures", a dit à l'AFP Imed Touibi, le directeur du Centre des grands brûlés de Ben Arous (banlieue de Tunis) où le jeune homme de 27 ans, Adel Khadri, était hospitalisé.


 
Ce marchand ambulant de cigarettes s'était immolé la veille sur l'avenue Habib Bourguiba, en plein centre de Tunis, en hurlant "voilà la jeunesse qui vend des cigarettes, voilà le chômage".


 
Ce geste est hautement symbolique en Tunisie où la révolution de janvier 2011, la première du printemps arabe, avait été déclenchée par l'immolation d'un vendeur ambulant excédé par la misère et les brimades de policiers à Sidi Bouzid (centre).