ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

22.06.2013 - sam. : 13'13 - Mise à jour 22.06.2013 - sam. : 13'13

le procès des Femen reporté à mercredi, leur libération refusée

Tunisie

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Tunis - - Le procès en appel de trois militantes européennes de Femen emprisonnées à Tunis a été reporté au 26 juin en raison d'une erreur de procédure et leur libération conditionnelle refusée vendredi, suscitant à nouveau la colère de leurs avocats.

Me Souhaib Bahri, avocat tunisien des accusées --deux Françaises et une Allemande-, a expliqué que la justice n'a pas laissé expirer le délai légal de dix jours permettant à des associations islamistes de faire appel de la décision du 12 juin de rejeter leur demande de se constituer partie civile.

"Puisque le délai n'expire qu'aujourd'hui, le juge n'aura d'autre choix (que de reporter le procès) pour laisser le temps aux associations de faire appel", a-t-il indiqué, pointant du doigt une "faute du ministère public".

Après cet imbroglio et l'annonce du report au 26 juin, les défenseurs français des militantes emprisonnées depuis le 29 mai et condamnées en première instance à quatre mois de prison pour une manifestation seins nus ont dénoncé le flou entretenu par la justice tunisienne.

"L'incertitude en matière judiciaire est le corollaire de l'arbitraire", ont estimé Patrick Klugman et Ivan Terel.

"Les autorités judiciaires tâtonnent et hésitent et les associations islamistes en profitent", ont-ils dit à l'AFP.