ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

09.02.2018 - ven. : 15'22 - Mise à jour 09.02.2018 - ven. : 15'22

Nigeria: deux membres du gouvernement en possession de 86 voitures de luxe, inculpé pour fraudes

Abuja(AFP) - Deux membres du gouvernement nigérian sont passés devant une cour de justice jeudi pour fraudes, après la découverte à leurs domiciles de 86 voitures de luxe.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer


   
               Ibrahim Tumsah, directeur financier pour le ministère nigérian du Travail, de l'Energie et du Logement, est inculpé aux côtés de son frère Tijani Tumsah, membre du comité présidentiel pour la gestion de la crise dans le nord-est du pays, région dévastée par l'insurrection jihadiste Boko Haram.
               Selon les dossiers de la Cour que l'AFP a pu consulter, il leur ait reproché de ne pas avoir déclaré 86 voitures de luxe, dont 23 véhicules blindés, ainsi que quatre propriétés et un terrain.
               Faute de n'avoir pu produire "d'excuses raisonnables" aux enquêteurs de la commission spéciale d'investigation sur les biens publics, ils ont été traduits en justice. Leur procès devrait reprendre le 1er mars.
               Le président nigérian Muhammadu Buhari a fait de la lutte contre la corruption, le "cancer" qui ronge la première puissance pétrolière d'Afrique, la priorité de son mandat. Ses détracteurs lui reprochent néanmoins de ne viser que ses adversaires politiques et non les membres de son propre gouvernement.
   

Balises África  

Lire aussi
  • 05/02/2019 14:15:52

    Afrique: CAN U20 - Déclarations d'avant-match Burundi - Niger

    « C'est un match capital que nous devons jouer contre le Niger après avoir perdu lors de notre première sortie. Et dans ce sens, nous devons mettre toutes les chances de notre côté pour réussir un bon résultat. Une rencontre à ne pas perdre et même si avec un nul nous pouvons espérer, une victoire nous permettra d'être beaucoup plus en vie. Il n'y a pas de pression à notre niveau puisque nous sommes à une compétition où il y a trois matchs à jouer et après avoir été défait lors de la première rencontre, on peut toujours se rattraper sur les deux autres. Je ne prends pas beaucoup en considération le fait que nous jouons contre le pays organisateur mais, il s'agit de mettre toutes les chances de notre côté pour espérer avoir un bon résultat », lit - on sur Allafrica.

  • 05/02/2019 14:10:38

    Tchad: Raid français contre l'UFR - Deux versions s'affrontent

    L'intervention des Mirages 2000 français dans le nord-est du Tchad, dimanche, contre une colonne de la rébellion tchadienne, précisément de l'Union des forces de la résistance, marque un tournant inédit depuis dix ans., lit - on sur Allafrica

  • 05/02/2019 14:01:57

    Congo-Kinshasa: En RDC, le chef des renseignements se met en retrait

    En RDC, Kalev Mutondo sollicite une mise en disponibilité. C'est dans une lettre adressée au nouveau chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, que l'administrateur général de l'Agence nationale des renseignements a exprimé son souhait. Les motif seraient politique puisque Kalev Mutondo vise la tête du Lualaba, lit- on sur Allafrica.

  • 05/02/2019 13:57:26

    Somalie: L'AMISOM s'apprête à retirer 1000 soldats burundais du contingent

    Sous la pression des bailleurs, un plan de retrait de la force africaine en Somalie est en cours. La Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) avait déjà été une première fois réduite, en décembre 2017. Ce sont maintenant 1 000 militaires supplémentaires qui devront rentrer à Bujumbura, d'ici le 28 février, faisant passer les effectifs de l'AMISOM à environ 20 600 soldats, lit - on sur Allafrica.