ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

06.03.2018 - mar. : 17'12 - Mise à jour 06.03.2018 - mar. : 17'12

Egypte: L'Arabie saoudite et l'Egypte lancent de grands investissements dans le Sinaï

Le Caire - L'Egypte et l'Arabie saoudite ont annoncé la création d'un fond de dix milliards de dollars qui seront investis dans la péninsule du Sinaï. L'annonce a été faite au cours de la visite en Egypte du prince saoudien Mohammed ben Salman dont c'est le premier voyage à l'étranger depuis qu'il est devenu prince héritier. Il doit se rendre ensuite au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, lit-on sur allafrica.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

 

Le fond est destiné à développer 1000 kilomètres carrés du Sinaï dans le cadre du projet Neom lancé par le prince Mohamad ben Salman en octobre.

Un projet pharaonique consistant à créer une zone économique transnationale entre le nord-ouest de l'Arabie, Akaba en Jordanie et le Sinaï en Egypte.

La zone fonctionnera indépendamment des législations locales en matière judiciaire et financière. Une sorte de « Dubaï bis » sur la mer Rouge.

Un des premiers objectifs est de développer un tourisme de croisière entre les cités balnéaires égyptiennes, jordaniennes et celle qui doit être construite en Arabie.

Un projet dont les investissements sont estimés à 500 milliards de dollars, principalement financés par l'Arabie. La participation égyptienne et jordanienne consistera principalement en terrains et main d'œuvre. Le projet Neom vise à préparer la région à une économie post-pétrole à l'horizon de 2030.

Balises África  

Lire aussi
  • 06/03/2018 17:03:31

    Burundi: Médiation infructueuse de Michel Kafando - Même Dieu aurait échoué !

    Bujumbura - A l'appel du maire de Bujumbura, des milliers de personnes ont manifesté le 10 février dernier dans la capitale, contre le récent rapport du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, sur la situation au Burundi, lit-on sur allafrica.

  • 06/03/2018 16:56:53

    Burundi: ONU - LeBurndi: Burundi reste "un sujet de préoccupation" pour la communauté internationale

    Bujumbura - La remarque a été faite le 26 février par le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, puisque de nombreuses parties prenantes et des partenaires du Burundi redoutent les révisions constitutionnelles proposées, estimant qu'elles pourraient anéantir des progrès qui avaient été rendus possibles par l'Accord de paix et de réconciliation d'Arusha, lito- on sur allafrica.

  • 06/03/2018 16:44:08

    Burundi: Malmené dans un match de foot, Nkurunziza emprisonne deux autororités

    Bujumbura - Au Burundi, jouer au football avec le président de la République peut coûter cher, très cher. Deux responsables administratifs du pays l'ont appris à leurs dépens. A en croire l'AFP, ces deux responsables ont été écroués, pour avoir « permis » que le président, Pierre Nkurunziza, soit malmené physiquement au cours d'un match de footbal, lit-on sur allafrlca.