ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

03.09.2018 - lun. : 19'22 - Mise à jour 03.09.2018 - lun. : 19'22

RDC : le peuple appelé à manifester contre la machine à voter

Une série de manifestations devrait avoir lieu sous peu en RDC contre l’utilisation de la machine à voter aux élections générales du 23 décembre prochain, annonce la Lutte pour le changement (LUCHA). Pour ce mouvement « citoyen », la machine à voter est synonyme de fraude au profit du pouvoir, lit-on sur Africanews.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

La machine à voter se présente sous la forme d’un écran tactile. Pour chacune des trois élections (présidentielle, législatives et provinciales), la photo des candidats apparaît sur l‘écran. L‘électeur choisit son candidat président, député national et/ou député provincial. À la fin du vote, la machine imprime les trois noms choisis au dos du bulletin de vote que l‘électeur va plier et glisser dans l’urne. À la fin des opérations de vote, la machine affiche les résultats (nombre d’inscrits, de votants, taux de participation, nombre de voix par candidats).

Pour le gouvernement, la machine ne saurait poser problème. « Avec ces machines à voter, le pays aura gagné en termes d’argent, de temps pour ne pas aller jusqu’en août 2019 avec des bulletins pré-imprimés utilisés en 2006 et en 2011 qui n’ont pas empêché que les élections soient traitées de catastrophiques. Le problème est donc ailleurs et pas avec ces machines à voter », a récemment déclaré Norbert Basengezi, vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Et « depuis avril 2018, 1 200 machines à voter sont à l’intérieur du pays dans le cadre de la sensibilisation des électeurs. Pendant 4 mois, aucune n’est tombée en panne », a ajouté Norbert Basengezi. Lequel a annoncé l’arrivée imminente de 70 000 autres machines en provenance de Corée du Sud où elles sont produites.

Balises RDCongo  

Lire aussi
  • 02/11/2018 15:36:07

    Ebola en RDC: résolution de l'ONU pour intensifier la lutte

    Le Conseil de sécurité a adopté mardi à l'unanimité une résolution sur l'épidémie d'Ebola en République démocratique du Congo, appelant tous les acteurs sur place à intensifier la lutte contre la maladie, notamment dans les zones d'hostilités où elle se propage, lit-on sur le site de Sciences et Avenir.

  • 02/11/2018 14:29:11

    Billet Retour à Gbadolite : la nostalgie de l'ère Mobutu persiste en RD Congo

    Plus de 20 ans après la chute du charismatique dictateur congolais, beaucoup dans le pays-continent d'Afrique centrale continuent de regretter celui que l'on surnommait "Papa Maréchal", qui a régné sans partage de 1965 à 1997, lit-on sur France 24.

  • 02/11/2018 14:13:08

    Ebola en RDC : dix nouveaux décès d'Ebola en quatre jours

    Dix nouveaux décès ont été enregistrés en quatre jours dans la dixième épidémie d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo, portant à 180 le nombre de morts, déclarent les autorités congolaises de la Santé dans un bulletin parvenu à l’AFP vendredi.

  • 02/11/2018 14:11:33

    RDC : plus de 2500 personnes violées en un an dans la ville de Kananga

    Selon Médecins sans frontières (MSF), près de 2600 personnes ont subi des violences sexuelles entre mai 2017 et septembre 2018 dans la ville de Kananga dans la province du Kasaï central en RDC. Et les récits de victimes sont aussi bien attristants que choquants, lit-on sur Africanews.