ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

29.01.2019 - mar. : 15'38 - Mise à jour 29.01.2019 - mar. : 15'38

Sénégal: Lancement régional projet ATLAS - Améliorer l'accés à l'autotest vih

Mis en œuvre par un consortium composé de l'ONG Solthis et de l'institut de Recherche et de Développement, en collaboration étroite avec le ministère de la Santé, le projet Atlas sera officiellement lancé aujourd'hui, mardi 29 janvier, lit - on sur Allafrica.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

L'initiative vise à réduire les nouvelles infections et la mortalité liée au VIH en améliorant l'accès à l'autotest VIH. Le libre accès à la connaissance de son statut est une approche innovante pour améliorer le diagnostic des personnes vivant avec le VIH.

L'autotest apporte discrétion, acceptabilité, et "empowerment" à ceux qui l'utilisent. Les initiateurs tiennent à préciser que l'autotest est un complément des stratégies de dépistage existantes pour parvenir à toucher les populations difficiles à atteindre et qui ne se dépistent pas aujourd'hui.

L'autotest du VIH permet de démédicaliser le dépistage et donc d'accéder à un plus grand nombre de personnes. Non sans réduire par ricochet la morbidité et la mortalité dues au Vih / Sida.

Pour un environnement favorable à l'introduction de l'autotest du VIH, les initiateurs du projet mettront en place des canaux de distribution de l'autotest du VIH pour atteindre les populations cibles, les inciter aux tests de confirmation et au traitement.

Ces efforts permettront d'anéantir le taux de transmission élevés au sein de certaines populations vulnérables.

 

Balises África  

Lire aussi
  • 05/02/2019 14:15:52

    Afrique: CAN U20 - Déclarations d'avant-match Burundi - Niger

    « C'est un match capital que nous devons jouer contre le Niger après avoir perdu lors de notre première sortie. Et dans ce sens, nous devons mettre toutes les chances de notre côté pour réussir un bon résultat. Une rencontre à ne pas perdre et même si avec un nul nous pouvons espérer, une victoire nous permettra d'être beaucoup plus en vie. Il n'y a pas de pression à notre niveau puisque nous sommes à une compétition où il y a trois matchs à jouer et après avoir été défait lors de la première rencontre, on peut toujours se rattraper sur les deux autres. Je ne prends pas beaucoup en considération le fait que nous jouons contre le pays organisateur mais, il s'agit de mettre toutes les chances de notre côté pour espérer avoir un bon résultat », lit - on sur Allafrica.

  • 05/02/2019 14:10:38

    Tchad: Raid français contre l'UFR - Deux versions s'affrontent

    L'intervention des Mirages 2000 français dans le nord-est du Tchad, dimanche, contre une colonne de la rébellion tchadienne, précisément de l'Union des forces de la résistance, marque un tournant inédit depuis dix ans., lit - on sur Allafrica

  • 05/02/2019 14:01:57

    Congo-Kinshasa: En RDC, le chef des renseignements se met en retrait

    En RDC, Kalev Mutondo sollicite une mise en disponibilité. C'est dans une lettre adressée au nouveau chef de l'Etat, Félix Tshisekedi, que l'administrateur général de l'Agence nationale des renseignements a exprimé son souhait. Les motif seraient politique puisque Kalev Mutondo vise la tête du Lualaba, lit- on sur Allafrica.

  • 05/02/2019 13:57:26

    Somalie: L'AMISOM s'apprête à retirer 1000 soldats burundais du contingent

    Sous la pression des bailleurs, un plan de retrait de la force africaine en Somalie est en cours. La Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) avait déjà été une première fois réduite, en décembre 2017. Ce sont maintenant 1 000 militaires supplémentaires qui devront rentrer à Bujumbura, d'ici le 28 février, faisant passer les effectifs de l'AMISOM à environ 20 600 soldats, lit - on sur Allafrica.