ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

26.01.2020 - dim. : 16'15 - Mise à jour 26.01.2020 - dim. : 16'15

Bénin : La CENA dévoile le chronogramme des élections municipales et communales du 17 mai prochain

COTONOU (Xinhua) -- Le président de la Commission électorale nationale autonome (CENA, organe en charge de l'organisation des scrutins électoraux au Bénin) vient de publier le calendrier du déroulement des élections communales et municipales prévues pour le dimanche 17 mai 2020 sur toute l'étendue du territoire nationale du Bénin.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Selon le document de ce chronogramme publié ce samedi à Cotonou, une soixantaine d'activités sont programmés dans le cadre des scrutins communaux et municipaux, allant du 3 février jusqu'au 27 mai prochains.

Ainsi, après la réception des dossiers de candidatures pour les élections communales prévue entre le 2 et 11 mars 2020, la phase liée à la désignation des agents électoraux aura lieu du 20 au 26 avril 2020, conformément aux dispositions de la loi du 15 novembre 2019 portant code électoral.

Outre ces deux phases, celle de la campagne électorale des communales sera ouverte le 1er mai et sera clôturée le 15 mai 2020, soit à 24 heures de la tenue du scrutin prévu pour le 17 mai.

La dernière phase de ce processus électoral concerne la proclamation et publication des résultats définitifs de ces élections communales de 2020, qui aura lieu le 24 mai 2020.

Les électeurs béninois seront aux urnes le dimanche 17 mai 2020 pour le renouvellement de la troisième mandature, depuis l'avènement du processus de la décentralisation en 2002, des 1435 conseillers municipaux et communaux ainsi que les conseillers de villages et de quartiers dans les villes, pour un total de 77 communes dont 74 ordinaires et trois à statut particuliers (les villes de Cotonou, de Porto Novo et de Parakou).

"Ces trois grandes villes du pays bénéficient d'un statut particulier, compte tenu du fait qu'elles ont à la fois une population d'au moins 100 000 habitants et s'étendent de façon continue sur 10 kilomètre carrés au moins et peuvent faire face à leurs dépenses de fonctionnement et d'investissement grâce à leurs ressources", expliquent les dispositions de la loi portant sur la décentralisation au Bénin.

Selon les mêmes dispositions de cette même loi, les principaux enjeux du processus de la décentralisation sont notamment la promotion de la démocratie à la base et celle du développement local.

A cet effet, indiquent les mêmes dispositions de cette même loi, sur le plan économique, il revient aux élus locaux de procéder à l'identification des potentialités économiques de la commune et de mettre en valeur celles-ci, en tenant compte des besoins des acteurs.

Sur le plan social, les enjeux sont axés sur la création d'emplois devant permettre de lutter contre la pauvreté et enfin, sur le plan culturel, les élus auront en collaboration avec leurs populations, la mission de faire connaître leur héritage culturel (musique, cuisine, arts, manifestations).

Balises África  

Lire aussi