ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

25.03.2020 - mer. : 15'05 - Mise à jour 25.03.2020 - mer. : 15'05

L'Afrique du Sud décide un confinement total

Le président Cyril Ramaphosa a mis en place une série de mesures pour empêcher l'explosion de l'épidémie et une catastrophe sanitaire.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le Président sud-africain, Cyril Ramaphosa

Photo: Pedro Parente

Dès l’après-midi, les premiers soldats étaient vus en train de prendre leurs quartiers dans certaines parties de Johannesburg : l’armée sud-africaine débutait son déploiement dans la capitale économique. Le ton était donné. Le confinement national décrété lundi 23 mars au soir par le président Cyril Ramaphosa ne sera pas, c’est un euphémisme, facile à imposer en Afrique du Sud.

A partir de sa mise en œuvre, dans la nuit de mercredi à jeudi, il expose même le pays de près de 60 millions d’habitants, l’économie la plus diversifiée d’Afrique, à de possibles difficultés, voire à de graves troubles sociaux. Mais le temps pressait, et l’Afrique du Sud était confrontée à un choix terrible : agir maintenant, avec le risque de voir se produire des débordements liés aux conséquences du confinement, ou laisser exploser l’épidémie, avec la certitude de voir se produire une catastrophe sanitaire aux répercussions sociales par ailleurs inévitables, à plus ou moins brève échéance. Le choix s’est porté sur la première solution, avec un dispositif de combat de l’épidémie.

Balises África do Sul  

Lire aussi