ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

27.03.2020 - ven. : 19'06 - Mise à jour 27.03.2020 - ven. : 19'06

Coronavirus : le Sénégal expérimente la chloroquine sur ses malades

Le Sénégal semble avoir trouvé sa voie dans la lutte contre le coronavirus : la chloroquine. À ce titre, les 96 personnes testées positives au virulent virus et prises en charge dans plusieurs établissements sanitaires auront pour principal médicament cette molécule pour tenter de venir à bout du covid-19, lit-on sur Africanews.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

L’homme à la tête de cet ambitieux programme se nomme Moussa Seydi, icône de la lutte contre les maladies infectieuses au Sénégal. À l’hôpital Fann de Dakar où il travaille, le scientifique parle de résultats encourageant dans sa traque du virus.

Seydi suit avec beaucoup d’intérêts les travaux du désormais célèbre infectiologue français Didier Raoult (Celui-là même qui a affirmé que l’hydroxychloroquine, un médicament utilisé contre le paludisme, est ‘‘probablement le traitement le moins cher et le plus simple pour traiter le coronavirus Covid-19.’‘, NDLR). Le scientifique sénégalais opte ainsi pour l’hydroxychloroquine, molécule très proche de la chloroquine, afin de s’attaquer au covid-19.

Les premiers essais du professeur Seydi se limitent pour le moment aux patients infectés traités à l’hôpital Fann. Selon ce spécialiste, l’hydroxychloroquine ouvre la voie à la guérison, mais les tests se poursuivent.

Balises África  

Lire aussi