ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Afrique

27.03.2020 - ven. : 19'04 - Mise à jour 27.03.2020 - ven. : 19'04

Coronavirus : une purge « préventive » aurait tué trois enfants en RDC

À Kinshasa, capitale de la RDC, trois enfants mineurs ont trouvé la mort jeudi après une purge censée prévenir du coronavirus, annoncent des médias congolais, lit-on sur Africanews.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Dans le dessein de protéger sa progéniture contre le coronavirus qui sème la terreur dans le monde entier depuis plus de deux mois, cette habitante de la commune de Selembao dans le sud de Kinshasa, n’avait pas d’autres options que de purger ses trois enfants au jus de citron mélangé avec celui du « Kongo Bololo », une plante dont le nom scientifique est Vernonia amygdalina.

Malheureusement, tous ses trois rejetons sont décédés après ce traitement préventif. « Elle a décidé de purger ses 3 enfants avec ce mélange sans en mesurer les conséquences. Ils sont tous morts », a expliqué aux médias, Tryphon Woobin, bourgmestre de la commune voisine de Mont-Ngafula.

« Nous interpellons la population à ne pas se laisser aller aux rumeurs. Il faut puiser les informations à la source », a ajouté l‘édile.

Balises África  

Lire aussi