ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Environnement

08.08.2018 - mer. : 16'26 - Mise à jour 08.08.2018 - mer. : 16'27

Le Médiateur de Justice demande des synergies pour lutter contre les crimes environnementaux

Luanda - Le médiateur de Justice de l?Angola, Ferreira Pinto, a appelé mercredi à Luanda à la nécessité de combiner les synergies scientifiques et techniques avec les défis mondiaux de la conservation de la biodiversité.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Médiateur de Justice, Ferreira Pinto

Photo: Clemente dos Santos

Intervenant à la cérémonie d'ouverture de l'atelier sur la «Méthodologie d'évaluation institutionnelle du consortium international sur le combat aux crimes contre la faune et des forêts (ICCWC) en Angola», le médiateur de justice a déclaré que l’union des synergies contribue à la promotion des politiques et stratégies pour faire face au braconnage, au commerce et à l'exploitation des espèces en voie d’extinction ou vulnérables, ainsi qu’à la dégradation des écosystèmes.

Ferreira Pinto a souligné que le Gouvernement angolais, pour aligner l'ordre du jour des Nations Unies, a créé le Plan de développement national 2018-2022, dans lequel le secteur de l'environnement met l'accent sur la conservation de la biodiversité comme l'un des objectifs et des actions prioritaires.

«L'Angola en tant qu'Etat indépendant et souverain a l'obligation d'adopter des mesures et des stratégies pour assurer la protection, la conservation et l'utilisation durable de la biodiversité avec un grand potentiel d'espèces endémiques dans les différents écosystèmes », a-t-il souligné.

Par ailleurs, les crimes contre l’environnement ont récemment fait l’objet d’une attention mondiale, en particulier ceux motivés par les espèces sauvages, ainsi que par la pollution et la contamination marine, qui s’intensifient et dégradent l’environnement.

L'événement, parrainé par le ministère de l'Environnement, en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Bureau des Nations Unies contre la drogue et les crimes (ONUDC), a été destiné aux représentants des organisations gouvernementales et non gouvernementales impliquées dans l'application de la mise en œuvre de la loi de crimes contre les espèces sauvages.

Le but de l'événement était la présentation des outils de l’ICCWC IF et l'évaluation explicite de la législation actuelle sur la criminalité liée aux espèces sauvages et aux forêts et à la situation de l’application de la loi.

Balises Environnement   Fauna   Flora  

Lire aussi
  • 02/08/2018 14:19:29

    Préservation de l'environnement dans les écoles du pays

    Luena - La ministre angolaise de l'Environnement, Paula Francisco, a déclaré, mercredi, dans la ville de Luena, province de Moxico (est) qu?il se préparait un plan de travail commun sur base d'un mémorandum de coopération qui sera signé entre son secteur et l'éducation afin de sauvegarder la situation environnementale dans les écoles du pays.

  • 01/08/2018 13:13:52

    Une ministre salue le travail des gardes de parcs

    Luanda - La ministre angolaise de l’Environnement, Paula Francisco, a salué mardi, à Luanda, le travail et le dévouement des gardes dans la lutte contre l’exploration illégale de la Faune et la Flore en Angola.

  • 25/07/2018 13:45:18

    L'Afrique perd 213 milliards USD avec le commerce illégal des ressources naturelles

    Luanda - Le continent africain perd chaque année entre 70 à 213 milliards de dollars à des activités illicites liées au secteur des ressources naturelles, a déclaré mercredi, à Luanda, la commissaire à l'économie rurale et l'agriculture de l'Union africaine, Josefa Sacko.