ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Environnement

30.12.2019 - lun. : 14'06 - Mise à jour 30.12.2019 - lun. : 14'06

L'Angola fait des progrès en termes de protection des parcs

Luanda - Le programme national de protection et mise en valeur des parcs et sites naturels a pris un nouvel élan cette année, grâce à l'élaboration d'une liste indicative à soumettre à l'UNESCO, dans le cadre du processus d'enregistrement comme patrimoine mondial de l'humanité.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

La Palanca Negra Gigante

Photo: Bráulio Pedro

Sur cette liste figure, entre autres, les parcs nationaux de Cangandala, d’Iona, de Luengue-Luiana, le lac Arco, ainsi que les sources qui partent du bassin d’Okavango Zambeze jusqu’à Kwanza.

Les experts du secteur croient que l’inclusion d’un site sur la liste du patrimoine mondial apportera des avantages au pays, car il pourrait bénéficier des programmes de soutien à la préservation de l’environnement.

Dans la perspective de créer des conditions nécessaires pour matérialiser ce projet, le ministère de l’Environnement a collaboré avec des spécialistes de l’UNESCO pour le choix des écosystèmes ou des espaces naturels, en vue d’élaborer des modèles d'enregistrement des espèces.

Outre l’élaboration d’une liste indicative des sites naturels, les écologistes se sont dits satisfaits de voir en 2019 que l’Exécutif a augmenté de 6,6% à 12,58% les aires de conservation.

Un autre fait marquant, au cours de cette année, c’était le lancement d'un projet de préservation de la faune et de la flore nationale, qui pourrait permettre, d'ici la fin 2022, la création de trois nouvelles aires de conservation.

Le plan envisage la création, au cours des quatre prochaines années, de la première zone de conservation marine du pays, dans la baie des Tigres et dans la ville de Tômbwa, province de Namibe.

 Le ministère de l'Environnement a à cet effet trouvé, dans la Fondation Quissama, un partenaire stratégique pour le projet de protection, de localisation et de suivi de la reproduction de la Palanca Negra Gigante, dans le parc national de Cangandala, dans la province de Malanje.

Balises Angola  

Lire aussi
  • 18/12/2019 15:19:11

    L'Angola a de nouvelles zones de conservation

    Luanda - La forêt de Cumbira, dans la province de Cuanza Sul, Serra de Pingano (Uíge) et Lagoa de Carumbo à Lunda Norte, pourraient avoir le statut de zones de conservation, a annoncé mardi, à Luanda, le directeur général de l'Institut national de la biodiversité et zones de conservation(INBAC), Aristofanes Pontes.

  • 04/11/2019 15:12:17

    L'Angola veut réduire l'intensité carbone

    Luanda - L’Angola réduira de 35% l'intensité en carbone dans la production d'électricité d'ici 2030 dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie nationale sur le changement climatique proposée pour 2018-2030.

  • 23/10/2019 10:15:00

    Un responsable veut renforcer le rôle de la communauté scientifique

    Luanda - Le secrétaire d'État aux Sciences, à la Technologie et à l'Innovation, Domingos da Silva Neto, a souligné mardi à Leiden (Pays-Bas) la nécessité pour la communauté scientifique angolaise de renforcer son rôle dans l'inventaire de la biodiversité du pays.