ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Environnement

29.01.2020 - mer. : 17'21 - Mise à jour 29.01.2020 - mer. : 17'21

La préservation de l'environnement dépend d'un comportement responsable

Luanda - La préservation de l'environnement dépend de comportements, attitudes et gestes plus durables et responsables de toute la communauté, une fois les menaces sont identifiées, a déclaré la ministre de l'Environnement, Paula Francisco.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

La ministre de l'Environnement, Paula Francisco

Photo: Cedida

La ministre de l'Environnement, Paula Francisco Coelho

Photo: Gaspar dos Santos

La gouvernante a constaté que la société n’est pas sensible et ne sait que faire face aux problèmes liés à l’environnement, tels que les ravins et la vulnérabilité de la côte littorale. Alors que ce sont des questions les plus abordées actuellement, a-t-elle dit au cours d’une déclaration à l’Angop.

Dans le cadre des politiques et de la législation que le Gouvernement met application par le biais de son département ministériel, elle a fait une mise en évidence sur le Programme national de qualité environnementale, lequel converge vers les principes de facteurs de la nature tels que l’eau, l’air et le sol.

Les efforts sont axés sur la composante de l’air (pollution atmosphérique) et du sol (lutte contre les ravins), suivant les recommandations de la convention sur la désertification, lesquelles poussent les pays à élaborer des projets liés à un développement durable d’ici 2030.

Cette question de l’eau, a-t-elle souligné, trouve une plus grande force dans le programme de qualité environnementale, un défi qui fait intervenir plusieurs secteurs de l’Exécutif pour améliorer la qualité de ce produit, à travers des projets de mise en place des laboratoires de qualité pour l’environnement.

Quant aux programmes consacrés à la prévention et à la lutte contre les menaces de l’environnement, les autorités pensent à intensifier les campagnes de sensibilisation portant sur le thème : "l’utilisation des plastiques", prévu alors dans un paquet législatif spécifique, a précisé la gouvernante.

"Nous travaillons en partenariat pour réduire l’usage des plastiques, notamment ceux à usage unique, comme les emballages, a-t-elle renforcé".

Par ailleurs, elle a parlé de mesures et précautions pour la protection de certaines espèces, telles que la tortue, très menacées par les braconniers, mais aussi le poisson baleine, connu sous le nom de "lamantin", une espèce africaine qui vit dans le fleuve Kwanza.

Dans le cadre de l'éducation environnementale, la dirigeante a fait savoir que la campagne lancée récemment, sous le thème "Je protège l'environnement pour un Angola conscient", aborde et regroupe les thèmes liés à l'assainissement, la biodiversité, le changement climatique et le développement durable.

Cette campagne, a-t-elle précisé, consultée par plusieurs départements ministériels, est vue comme stratégie éducative.

Dans cette optique, il s’est avéré donc nécessaire de travailler avec le ministère de l'éducation pour renforcer le plan national de développement de l'éducation.

Pour elle, lors de lancement de ces campagnes, l’accent devra être plus centré sur la population.  Pour cette raison, l’usage des langues nationales pour faire bien passer le message aux populations à ce sujet, est donc d’une importance non négligeable.

Pour l’équilibre écologique, la ministre a reconnu qu'il y avait encore beaucoup à faire, en particulier en termes de tas de déchets, le manque d'instruction et de sensibilité concernant la pollution du milieu ambiant.

Il faudra donc qu’on arrive à organiser une série de conférences pour le changement de mentalités de nos citoyens, a-t-elle insisté.

Balises Environnement  

Lire aussi
  • 10/01/2020 14:23:56

    Huambo et Cuanza Sul en "alerte rouge" en raison de la pluie

    Luanda - Les provinces de Huambo et de Cuanza Sul sont "alerte rouge" en raison de la possibilité des averses ou des fortes pluies (30 à 60 millimètres de précipitations dans les 24 heures), accompagnées parfois d'orages l'après-midi, la nuit, à l'aube et le matin dans certaines municipalités.

  • 10/11/2019 14:04:54

    Recommandation de la création de parc pour la conservation de la faune

    Dundo - Les environnementalistes et les représentants de la société civile ont recommandé à l'Exécutif, lors du premier séminaire sur le "l'Environnement" promu par le Diocèse de Dundo, la nécessité de créer un parc pour la conservation et la préservation de la faune et de la flore à Lunda Norte.

  • 09/11/2019 12:03:08

    L'Angola propose des sites au patrimoine naturel de l'Unesco

    Luanda - Un atelier de consultation aux institutions et techniciens pour l?élaboration de la liste des sites pour l'inscription comme patrimoine naturel de l'Angola à l'UNESCO, a été réalisé jeudi, à Luanda, par le Ministère de l'Environnement.