ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Science et la Technologie

21.02.2018 - mer. : 17'39 - Mise à jour 21.02.2018 - mer. : 17'40

La fibre optique sous marine arrive jeudi à Fortaleza (Brésil)

Luanda - L'installation, entre l'Afrique et l'Amérique du Sud, d'une fibre optique des communications sous marines, sera parachevée le 22 février 2018, et cela permettra d'effectuer, à partir du troisième trimestre de l'année en cours, des communications directes entre les deux continents.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Lancement du câble sous-marin à partir de Luanda (photo archive)

Photo: Cortesia de Quindala Manuel/Edições Novembro

La mise en service de ce système reliant Luanda (Angola) et Fortaleza (Brésil) permettra de réduire le temps de communication de quelques 350 millièmes de secondes à plus ou moins 60 millièmes de secondes, précise l'entreprise "Angola Cables" dans un Communiqué de presse rendu public mercredi dans la capitale angolaise.

Selon "Angola Cables", propriétaire de la fibre optique sous marine SACS, quand la liaison avec l'Etat de Ceará deviendra opérationnelle, elle apportera des améliorations significatives dans les communications entre l'Angola, les pays africains et les Amériques. De même, elle réduira cinq fois moins le temps que l'on met pour effectuer une communication.

Les contenus produits dans ces régions et la liaison internationale que les fibres optiques sous marins mettront à la disposition, pourraient rapporter des grands bénéfices économiques, notamment à l'Angola, avec un grand potentiel d'attraction d'entreprises technologiques de la région, qui ont grandement besoin de connexion, a expliqué un responsable de l'entreprise Angola Cables, António Nunes.

Le SACS inclut la technologie optique capable de mettre à la disposition le système de télécommunications sous marins le plus avancé. Une fibre sous marine aura la capacité initiale de 40 térabits par seconde (Tpbs), équivalent à 100 gigabits par seconde (Gbps) x 100 longueurs d'onde x 4 paires de fibre.

Un autre point à relever de ce service de télécommunications c'est le fait de constituer la première liaison directe entre les continents africain et sud-américain, une route plus rapide et de capacité élevée.

Avec la mise en service, à partir du 3ème trimestre de l'année 2018, l'Angola est de plus en plus prêt à devenir un des Centres des Télécommunications dans la région subsaharienne.

Les investissements dans les systèmes de fibres sous marines, notamment le WACS, déjà opérationnel, le SACS, le Monet et les Datacenter sont en train de créer des "Autoroutes" d'information, qui vont rapprocher l'Angola des grands Centres de production de contenus et de services numériques.

Lire aussi
  • 29/11/2017 16:03:59

    L'Angosat1 va rendre les télécommunications plus compétitives

    Luanda - L'entrée en fonctionnement de l'Angosat1, prévue en décembre prochain, va rendre les services des entreprises nationales plus compétitifs vis-à-vis des entreprises étrangères, a déclaré mercredi à Luanda, le directeur des relations institutionnelles de l?Unitel, Humberto Mbote.

  • 21/11/2017 12:10:45

    L'Angosat 1 permettra l'accès à large bande dans les régions reculées du pays

    Luanda - L'Angosat 1 permettra d'élargir l'accès à Internet dans les zones rurales, atteignant tous les coins du pays, a déclaré lundi, à Luanda, le président du Conseil d'administration d'Angolacables, António Nunes.

  • 25/05/2017 16:49:46

    Chicala-Cholohanga avec un bureau de poste en 2018

    Huambo - La commune de Chicala-Cholohanga, située à 42 kilomètres de la ville de Huambo, aura à partir de 2018, un bureau de poste, a annoncé jeudi le directeur des Services de poste provinciaux, Jorge Gabriel Baiao.