ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

26.02.2010 - ven. : 10'10 - Mise à jour 26.02.2010 - ven. : 10'09

Sonangol fait plus de deux milliards de dollars u$ de bénéfices en 2009

Luanda

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Luanda - La société angolaise des hydrocarbures ( Sonangol) avait en 2009, en termes de performances financières, fait le bénéfice net de 2,4 milliards de dollars u$, a indiqué jeudi, à Luanda, le président du conseil d'administration, Manuel Vicente.

Au cours de cette période, a-t-il informé, les ventes ont atteint un montant de 13,2 milliards  de dollars u$, tandis que les coûts ont été estimés à un milliard de dollars u$.

"Ce sont des données encore provisoires, on est en phase de délibérations pour publier les résultats définitfs", a expliqué Manuel Vicente, au cours d'une conférence de presse tenue à l'occasion du 34ème anniversaire de la Sonangol.

"Malgré la crise, ses impacts et effets sur l'activité opérationnelle et financière, la Sonangol maintient sa solidité financière, fondée sur les bénéfices, qui sont supérieurs à  deux milliards de dollars. Elle a une dette qu'on peut considérer de modérée et elle a un fort, solide et croissant fonds de fonctionnement  et les liquidités enviables", a-t-il  déclaré.

Selon le gérant de la Sonangol, le rendement des actifs, des capitaux propres et les montants investis sont de 10,84 pour cent, 20,24 pour cent et 19,76 pour cent.

En termes d'obligations pour la fiscalité et le trésor national, a-t-il ajouté,  la compagnie a payé 936 millions de dollars  en impôts de l'année dernière, et a  versé environ 436 millions de dollars u$ à l'Etat en raison de dividendes pour l'année 2007/2008.

Manuel Vicente a constaté que 2009 a été une année difficile, avec beaucoup de restrictions et d'un environnement économique national et international défavorable.

La Sonangol a travaillé en 2009 en termes d'indicateurs avec un prix moyen du pétrole à 61,64 $ le baril, avec une production de 684 barils par jour, en utilisant un taux de change de 89 kwanzas pour un dollar u$.