ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

29.04.2012 - dim. : 12'55 - Mise à jour 29.04.2012 - dim. : 12'54

Vice-ministre aborde l'exploitation pétrolière en Angoola

Hamburg

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer


    Hamburg - Le vice-ministre de Pétrole, Aníbal da Silva, a expliqué, au forum de Hambourg, en Allemagne, sur le thème  "le Pétrole en Afrique -Vision Périphérique, que malgré l'Angola a une capacité productive au dessus d'un million 900 mille barils/jour, il ne produit que 1,7 million de barils/jours, en raison des règles définies par l'Organisation des pays producteurs de Pétrole (OPEP).

    "Le Pétrole en Afrique -Vision Périphérique" a été un thème du VIème Forum Germano-Africain de l'Energie, qui s'est déroulé du 22 au 25 courant, á Hambourg, en Allemagne, au cours duquel, Anibal da Silva, en représentation du titulaire du portefeuille, a abordé des questions relatives à l'indústrie pétrolíère et du gaz en Angola.

     "L'industrie pétrolière en Angola a enregistré une dynamique sans précédant à la côte occidentale d'Afrique, devenant une référence mondiale dans le développement et production des champs depétrole en eaux profondes", a souligné Anibal da Silva.

    Le vice-ministre de Pétrole a livré cette intervention sur l'hitoire de la production pétrolière en Angola, depuis le début des travaux de prospection, en passant par le début d'exploitation par la Petrangol, la céation de la Sonangol, la publication de la Loi 13/78 qui établit la Sonangol comme concessionnaire exclusive de l'industrie pétrolíère en Angola, qui a marqué la réorganisation du secteur.

    Il a fait état des grands projets en cours dans le secteur pétrolier en Angola, notamment le Sanha (Bloc 0), le BBLT (Bloc 14), le Kizomba A, B, (Bloc 15), Dalia & Rosa (Bloc 17), PazFlor (Bloc 17) et le Pôle PSVM (Bloc 31), ainsi que le projet de nouvelles raffineries de Lobito et de Soyo, la Sonagás-Angola LNG et les sources renouvelables de l'énergie - biocombustíbles.

    Anibal da Silva s'est référé à la forme dont peuvent être créées les associations pour intervenir dans le  secteur de pétrole en Angola, notamment en se référant aux lois règlementant l'activité pétrolíère, c'est la loi 10/04 de l'activité Pétrolíère, la loi 11/04 du Régime douanier applicable au secteur, la loi 13/04 des Tqazes dans les activités pétrolières et autres en vigueur.