ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

04.08.2017 - ven. : 12'44 - Mise à jour 04.08.2017 - ven. : 12'44

Uíge: Le mauvais état des routes entrave l'écoulement des produits de la Gombe

Uíge - Le mauvais état des routes tertiaires reliant le village de Gombe, à 26 kilomètres du siège de la municipalité de Bungo, à d'autres localités, entrave le flux de produits pour les grands centres commerciaux.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le chef du village de Gombe, Tiago Mucange, a déclaré à l'Angop que l'état de dégradation avancé des routes tertiaires reliant le siège de la municipalité aux autres circonscriptions, oblige les habitants à parcourir des longues distances portant des poids en quête de clients pour vendre leurs produits.

« Nous produisons beaucoup ici, bien que traditionnellement. Nous sommes préoccupés par le manque de bonnes routes et la restauration des ponts pour faciliter la circulation des véhicules pour le transport des personnes et des biens»,  a-t-il dit.

La localité Gombe a une association d'agriculteurs de 90 membres, travaillant dans une zone de plus de deux hectares de terrain, où on produit la banane, le manioc, la patate douce et la pomme de terre.

Dans cette localité, les agriculteurs ont besoin de machines pour labourer et étendre les champs de culture pour augmenter la production de biens.

Gombe est un village de la municipalité de Bungo qui est située à 26 kilomètres du siège. Il a 2723 habitants engagés dans l'agriculture de divers produits.

Lire aussi
  • 02/02/2019 13:04:05

    Huíla: Caluquembe a récolté 15 tonnes de café arabica en 2018

    Caluquembe - Quinze tonnes de café arabica ont été récoltées au cours de l'année agricole de 2018 dans la municipalité de Caluquembe, dans la province de Huíla, soit une augmentation de plus de sept tonnes par rapport à 2017, a annoncé samedi le directeur local de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche, Eliseu José.

  • 31/01/2019 17:21:59

    L'Angola a une production importante de mangues, de maïs et haricots - Secrétaire d'État

    Luanda - L'Angola n'a plus besoin d'importer de produits tels que la mangue, le maïs et les haricots car ce sont des cultures qui abondent dans le pays et il existe des conditions pour les produire à grande échelle, a déclaré jeudi à Luanda le secrétaire d'Etat à l'Agriculture et aux Forêts, José Bettencourt.

  • 23/01/2019 20:09:24

    800 tonnes de tomates et de pommes de terre se sont détériorées à Caála

    Caála - 800 tonnes de tomate et pomme de terre cultivées sur une superficie de deux mille hectares se sont détériorées l’année dernière dans la commune de Calenga, faute de conditions adéquates pour sa conservation.

  • 19/01/2019 16:58:25

    Ethiopie: L'Angola dispose de terres arables pour relancer l'agriculture

    Addis-Abeba (Envoyé spécial) - L'Angola dispose de terres arables et d'un climat favorable pour développer le secteur agricole, a déclaré vendredi, à Addis-Abeba, la commissaire chargée de l'économie et de l'agriculture rurale de l'Union africaine (UA), l’Angolaise Josefa Sacko.