ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

03.08.2017 - jeu. : 18'56 - Mise à jour 03.08.2017 - jeu. : 18'56

Le barrage de Laúca commence à commercialiser l'électricité

Luanda - La première des six turbines de 334 mégawatts du Barrage Hydroélectrique de Laúca, en construction sur la cascade du fleuve Kwanza, commence vendredi à commercialiser le courant électrique, les essais de synchronisation des charges, en cours depuis le 09 juin 2017, ont déjà été faits.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Photo: Francisco Miudo

La production proprement dite du courant a été précédée, le 11 mars 2017, des travaux du remplissage des lacs de ce barrage situé dans la province de Malange (Nord), où sa construction remonte à l'année 2012.

Les lacs  de cette imposante infrastructure ont emmagasiné de l'eau (deux milliards et 680 millions de mètres cubes) pour faire tourner ses six turbines.

Laúca, le plus grand barrage hydroélectrique du pays, est un investissement du gouvernement angolais estimé à 4,5 milliards de dollars.

Deux fois plus impressionnant que l'actuel grand barrage de Capanda en service et fournisseur de 960 mégawatts.

 Le barrage de Laúca, projet structurant du secteur électrique, inscrit dans le Plan National de Développement (PND, 2012-2017), injectera sur le Réseau Electrique National au moins deux mille soixante-dix (2070) mégawatts, dont deux mille et quatre (2004) de la Centrale, et 65 MW de la Centrale Ecologique.

Une fois sa construction parachevée en 2018, le barrage de Laúca apportera la stabilité énergétique, et alors commencera le processus de liaison réciproque du système nord, centre et sud du pays, et la production augmentera à quelque 122 pour cent.

Le projet Laúca est né d'une étude d'inventaire effectuée dans les années 1950, à la demande de l'Entreprise Publique Société Nationale d'Etude et de Financement des Ouvrages Ultramarins (SONEFE), et l'Entreprise Hydrotechnique Corporation (USA) a conclu que sur le bassin du fleuve Kwanza  sept barrages peuvent être construits.

De ces sept barrages, trois ont déjà vu le jour (baptisés Cambambe, Capanda et Lauca), et il reste à bâtir les barrages de Tumulo de Caçadorde Luime,  de Zenzo I et de Zenzo II.

 Haut de 156 mètres, 1200 mètres de longueur, et qui s'étend sur une superficie de 24 hectares, y compris les lacs, le barrage de Laúca est le deuxième le plus grand en construction en Afrique, derrière le barrage de Renaissance en Ethiopie, qui pourrait fournir six mille mégawatts.

Balises Internationale  

Lire aussi
  • 16/10/2017 09:00:24

    Le Brent ouvre en hausse à Londres

    Londres - Le baril de pétrole Brent en remise au mois de décembre a ouvert lundi en hausse, à Londres, sur une cotation d’USD 57,82, soit une variation de 0,14% comparativement à la clôture de vendredi.

  • 26/07/2017 10:44:38

    Le Brent ouvre en hausse à Londres

    Londres - Le baril de pétrole Brent, pour la remise en septembre, a ouvert mercredi en hausse à l’International Exchange Futures (ICE) de Londres à 50,56 dollars américains, soit une variation de 0,71 pour cent comparativement à la clôture de mardi.

  • 03/11/2016 11:39:13

    Angola: Session de travail du FMI dans la capitale angolaise

    Luanda- (Angop) - Une délégation du Fonds Monétaire International (FMI) effectue une visite de travail, à Luanda du 03 au 17 novembre prochain, aux termes de l’article IV de l’accord de cette institution financière.