ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

19.01.2018 - ven. : 18'18 - Mise à jour 19.01.2018 - ven. : 18'18

L'Angola veut une organisation de producteurs africains de pétrole plus forte

Luanda - L'Angola veut une organisation de pays producteurs de pétrole ayant plus de visibilité et de projection sur le scénario énergétique africain et mondial, a estimé vendredi à Luanda le ministre d'Etat au Développement Economique et Social, Manuel Nunes Júnior.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le ministre d'Etat au Développement Economique et Social, Manuel Nunes Júnior

Photo: Lino Guimarães

Intervenant à l'ouverture de la réunion extraordinaire du Conseil des ministres de l'Organisation des Pays Producteurs de Pétrole d'Afrique (APPO), le ministre a souligné la nécessité d'amener à terme le processus de reforme, afin qu'elle soit dotée d'instruments et des mécanismes capables de stimuler une action plus dynamique.

Parlant un peu de l'expérience de l'Angola dans le domaine de pétrole, Manuel Nuno Júnior a dit que tout au long de la période 2009-2017 la croissance moyenne annuelle du secteur pétrolier a été négative. Toutefois, a-t-il souligné, la croissance moyenne annuelle de l'économie dans l'ensemble a été positive, car le secteur non pétrolier a contrebalancé la chute du pétrole.

Pour sa part, le ministre des Ressources Minières et de Pétrole, Diamantino Azevedo, a souligné qu'actuellement l'Angola avait à peine l'intention de maintenir stable la production de pétrole, par la création des conditions qui puissent permettre de continuer à réaliser des investissements dans le secteur.

De son côté, le secrétaire exécutif de l'APPO, Mahanan Laouan Gaya, a dit que malgré l'abondance énergétique du continent, les pays africains étaient encore pauvres.

Chaque pays consomme à peine 0,30 tonnes de pétrole, alors que la moyenne de consommation souhaitable était de 1,6 tonne.

Toutefois, a-t-il poursuivi, avec la volonté politique, le continent peut se développer, car l'avenir du pétrole se trouvait en Afrique.

Née en 1987, l'APPO a comme objectif promouvoir la coopération entre les pays membres dans le domaine d'exploitation, production, raffinage, pétrochimie et technologique.

Il existe actuellement en Afrique 30 pays producteurs de pétrole, tandis que les 20 autres sont en phase de recherche.

La production des pays africains producteurs de pétrole représente 12 pour cents de la production mondiale, estimée à 32,42 millions de barils/jour.

L'Angola, la Libye, le Nigeria et l'Algérie sont les grands producteurs de pétrole africains.

Estimée à 1,6 million de barils/jour,  la production journalière de pétrole en Angola est proche de la limite établie par l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) qu'est de 1,678 million de barils/jour.

Balises Petróleos  

Lire aussi
  • 05/11/2018 18:09:29

    L'Angola et la Zambie signent un mémorandum sur le pétrole et le gaz

    Luanda - Les gouvernements angolais et zambien ont signé lundi à Lusaka un mémorandum d’entente dans le secteur pétrolier et gazier, qui pourrait ouvrir la voie à la construction d'un pipeline proposé par la Zambie.

  • 01/11/2018 18:51:08

    Brent ouvre en baisse à Londres

    Londres - Le baril de pétrole Brent en remise au mois de janvier a ouvert, jeudi, en baisse sur le marché de Londres à 74,75 dollars américains, soit une différence de 0,95% comparativement à la clôture précédente.

  • 01/11/2018 18:45:23

    Kaombo Norte exporte environ sept millions de barils de pétrole

    Soyo - Près de sept millions de barils de pétrole ont été exportés, de juillet à octobre de 2018, de l’unité flottante de production, de stockage et d’exportation de pétrole (FPSO) Kaombo Norte située dans le bloc 32, à 262 km des côtes de Luanda et 176 km de Soyo (Zaire), à ​​l’initiative de Sonangol, de Total et de ses partenaires.

  • 29/10/2018 15:14:19

    Le Brent ouvre en baisse à Londres

    Londres - Le baril de pétrole Brent en remise au mois de décembre a ouvert, lundi, en baisse sur le marché de Londres à 77,26 dollars américains, soit une différence de 0,4% comparativement à la clôture de vendredi.