ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

25.01.2018 - jeu. : 19'30 - Mise à jour 25.01.2018 - jeu. : 19'30

Angola: Le secteur de l'agriculture élabore des nouvelles lois pour l'exploitation du bois

Lubango - Le Ministère de l'Agriculture et Forêt va, à partir du 5 février prochain, imposer de nouvelles règles pour discipliner l'exploitation du bois au pays et rendre rentable cette activité, a révélé jeudi à Lubango, province de Huíla, le titulaire de ce portefeuille, Marcos Nhunga.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Huíla: Marcos Nhunga - ministre de l'Agriculture et florêts

Photo: Morais Silva

             Il a tenu ces propos lors d'une rencontre avec les hommes d'affaires de tout le pays liés au secteur agro-pastoral et forêts, sous le thème : “le pacte et alignement stratégique avec le secteur entrepreneurial  agroalimentaire et forêt promouvant le développement durable ”.

             D'après le ministre, il est nécessaire d'imposer la rigueur dans l'exploitation du bois en Angola. 

           “Il a reconnu qu'en conséquence de la réduction des travaux de construction, certaines entreprises du secteur s’engagées dans l'exploitation du bois, surtout, à l'est du pays, notamment dans les provinces de Cuando Cubango, Uíge, Cuanza Norte, Cabinda”, a-t-il signifié.

            Bien qu'il semble que  le gouvernement ne réagit pas au problème, ce qui n'est pas le cas, a-t-il fait savoir, ce qui se passe c'est que l'Etat comme personne de bien, a prorogé le processus d'exploitation du bois jusqu'au  31 janvier, parce que la campagne d'exploitation n'a commencé qu'en octobre 2017.

           “Notre grande priorité c'est de mettre de l'ordre. Nous voulons que les investisseurs étrangers investissent dans le secteur, mais qu'ils le fassent dans l'ordre, car, nous allons à tout prix protéger nos ressources pour les générations futures ”, a-t-il indiqué.

            De l'autre, il a annoncé la création d'un entrepôt pour la vente du  bois, qui fonctionnera comme une espèce de bourse de bois qui sera l'unique point de contrôle et vente du bois au pays.

Lire aussi
  • 08/11/2018 17:48:08

    Angola / Zambie: Un oléoduc estimé cinq milliards de dollars

    Luanda - Environ cinq milliards de dollars sont prévus par le gouvernement zambien pour la construction du gazoduc qui pourrait être mis en place entre l'Angola et la Zambie, a déclaré mercredi soir à Luanda, le ministre des Ressources minérales et du Pétrole d'Angola, Diamantino Azevedo.

  • 08/11/2018 13:54:54

    Appel à la prise de fortes décisions économiques

    Malanje (Angola) - La Banque Nationale d’Angola (BNA) octroie, chaque mois, à l’économie entre 550 à 600 millions de dollars, raison pour laquelle son gouverneur, José Massano, a défendu mercredi à Malanje, la nécessité à la classe d’hommes d’affaires de s’adapter à l’actuelle situation économique du pays, avec les politiques économiques et des bonnes décisions.

  • 03/11/2018 15:03:51

    Israël investit 300 millions de dollars américains dans les projets agricoles

    Mbanza Kongo (Angola) - 300 millions de dollars américains vont être investis par l’Etat d’Israël pour financer les projets agricoles en Angola, a annoncé jeudi dans la municipalité de Tomboco, province de Zaire (nord), son ambassadeur Oren Rozenblat.

  • 03/11/2018 09:03:37

    L'économie pour valoriser la femme rurale

    Lubango (Angola) - La femme rurale doit être plus valorisée comme pivot de l'agriculture familiale et agent générateur du revenu collectif, a indiqué récemment à Lubango, le ministre angolais de l'Economie et du Plan, Pedro Luís da Fonseca.