ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

29.01.2018 - lun. : 19'58 - Mise à jour 29.01.2018 - lun. : 19'58

L'exportation de poisson requiert l'amélioration du système de traitement

Benguela - Les entreprises de la Pêche doivent améliorer le système de traitement des produits de pêche en cette période où le pays donne priorité aux exportations, afin de répondre aux exigences de certains marchés, notamment ceux de l'Europe et de l'Amérique du Nord.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Victória de Barros Neto - ministre de la Pêche et de la Mer

Photo: Angop

                Ces propos ont été tenus lundi, dans la municipalité de Baia Farta, province de Benguela, par la ministre de la Pêche et de la Mer, Victória de Barros Neto, lors d'une cérémonie de présentation du Programme d'Appui à la Production, Diversification des Exportations et Substitution des Importations (PRODESI) aux entreprises du secteur.

                 Selon la ministre, le secteur de Pêche et de la Mer possède des ressources qui, dûment exploités et transformés, peuvent contribuer à l'augmentation des exportations angolaises et à la réduction des importations.
                  Elle a fait savoir que la production des dérivés du poisson, des conserves de poisson, du poisson salé et semi-préparé pourrait, à court et à moyen terme, freiner l'importation des produits mis en boîte, et produire des excédents avec qualité pour le marché international et régional.
                  La pêche extractive des crustacés doit également être insérée dans ce programme, particulièrement les entreprises semi-industrielles et industrielles, qui se livrent à la capture et à la transformation de ces produits, a-t-elle dit, ajoutant que l'industrie de production et de transformation du sel peut, elle aussi, satisfaire le marché interne et créer des excédents pour l'importation.

Lire aussi
  • 08/11/2018 17:48:08

    Angola / Zambie: Un oléoduc estimé cinq milliards de dollars

    Luanda - Environ cinq milliards de dollars sont prévus par le gouvernement zambien pour la construction du gazoduc qui pourrait être mis en place entre l'Angola et la Zambie, a déclaré mercredi soir à Luanda, le ministre des Ressources minérales et du Pétrole d'Angola, Diamantino Azevedo.

  • 08/11/2018 13:54:54

    Appel à la prise de fortes décisions économiques

    Malanje (Angola) - La Banque Nationale d’Angola (BNA) octroie, chaque mois, à l’économie entre 550 à 600 millions de dollars, raison pour laquelle son gouverneur, José Massano, a défendu mercredi à Malanje, la nécessité à la classe d’hommes d’affaires de s’adapter à l’actuelle situation économique du pays, avec les politiques économiques et des bonnes décisions.

  • 03/11/2018 15:03:51

    Israël investit 300 millions de dollars américains dans les projets agricoles

    Mbanza Kongo (Angola) - 300 millions de dollars américains vont être investis par l’Etat d’Israël pour financer les projets agricoles en Angola, a annoncé jeudi dans la municipalité de Tomboco, province de Zaire (nord), son ambassadeur Oren Rozenblat.

  • 03/11/2018 09:03:37

    L'économie pour valoriser la femme rurale

    Lubango (Angola) - La femme rurale doit être plus valorisée comme pivot de l'agriculture familiale et agent générateur du revenu collectif, a indiqué récemment à Lubango, le ministre angolais de l'Economie et du Plan, Pedro Luís da Fonseca.