ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

14.03.2018 - mer. : 13'46 - Mise à jour 14.03.2018 - mer. : 13'50

Le gouverneur de Cuanza Sul veut de la rigueur dans la gestion de la chose publique

Sumbe - Le gouverneur de la province de Cuanza Sul, Eusebio de Brito Teixeira, a averti mercredi les gestionnaires publics de respecter les règles administratives pour mieux servir la population.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Eusébio de Brito Teixeira - gouverneur de Cuanza Sul

Photo: Lino Guimaraes

Intervenant à l'ouverture de la première réunion ordinaire du gouvernorat provincial, Eusébio de Brito a mis en garde les gestionnaires publics que la Cour des Comptes est de plus en plus vigilante et rigoureuse, ce qui donne à penser que chacun est pénalement responsable en cas de détournement de biens publics.

"Au lieu de fournir des services, beaucoup utilisent les valeurs destinées au bien de la population, raison de cet appel à la rigueur dans la gestion des affaires publiques et au respect des règles administratives", a indiqué le gouverneur.  

Il a attiré l'attention des administrateurs municipaux sur l'amélioration de l'assainissement de base dans les villes et villages.

En dépit de la mauvaise situation financière du pays, le gouverneur de Cuanza Sul a exhorté les administrations municipales, les gestionnaires publics ainsi que la société civile à travailler pour améliorer la qualité de vie de la population.

En ce qui concerne le domaine économique, il a dit qu'il devait s'impliquer de plus en plus dans la diversification avec des entreprises capables de répondre aux souhaits des jeunes de plus d'emplois et de réduire le nombre de chômeurs dans la province.

Il a indiqué que l'intention du gouvernorat est d'assurer la continuité des projets élaborés l'année dernière, tels que la construction et l'équipement d'écoles et d'unités sanitaires et de voies d'accès.  

Il a appelé à une gouvernance coopérative visant à améliorer le contrôle et le suivi des travaux, ainsi que la responsabilité de ceux qui n’accomplissent pas les contrats, afin d'avoir des infrastructures de qualité et arbitrées par appel d'offres public.  

Le gouvernant a exprimé son désir de revoir les contrats, de rencontrer les fournisseurs et de travailler avec les entrepreneurs pour la mise en œuvre physique des programmes publics locaux.

Concernant les secteurs de la santé et de l'éducation, il a affirmé que les modes d'action de ces services publics devraient être améliorés en qualité et humanisation, exigeant ainsi des cadres compétents avec des postures correctes pendant le travail.

La réunion qui se termine ce mercredi avec la lecture d'un communiqué final prévoit dans son agenda la présentation du rapport bilan du Bureau d’Etudes et Planification et débats.

Lire aussi
  • 13/03/2018 18:17:36

    Le gouvernement cherche à résoudre les déséquilibres macroéconomiques

    Luanda - Le gouvernement angolais cherche des alternatives et d'opportunités pour une croissance économique et un développement social plus durable en vue de résoudre les problèmes de déséquilibres macroéconomiques à court terme, a fait savoir mardi à Luanda le ministre de l'Economie et du Plan, Pedro Luís da Fonseca.

  • 13/03/2018 14:53:34

    Tômbwa comptera sur une nouvelle usine de conserverie de poisson

    Tômbwa - Une usine de conserverie, de farine et huile de poisson et de congélation du poisson, en construction dans la municipalité de Tômbwa, dans la province de Namibe, sera mise en service plus tard cette année.

  • 12/03/2018 17:59:36

    L'Inadec saisit des produits périmés

    Caxito - Plusieurs quantités de biscuits, crème, poudre de talc et Nescafé expirées et en mauvais état ont été saisis au cours des trois derniers mois dans divers établissements commerciaux par l'Institut national de la défense des consommateurs (Inadec) des municipalités de Dande et Ambriz, province de Bengo.