ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

12.04.2018 - jeu. : 18'02 - Mise à jour 12.04.2018 - jeu. : 18'02

Un Centre Agroalimentaire sera établi en Angola

Luanda - Un Centre National Agroalimentaire (CNA), la plus grande industrie du genre jamais vue dans le continent africain, sera établi en Angola, dans trois ans, en tenant compte des potentialités agropastorales de ce pays.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Alberto Jaime, secrétaire d'Etat à l'agriculture et élevage

Photo: Francisco Miudo

Logotype de l'INALCA

Photo: Francisco Miudo

Elaboration, transformation et conditionnement des produits d'origine principalement agricole, destinés à la consommation humaine et animale, telle sera la tâche à exécuter par ce Centre, qui sera construit non loin de la ville satellite de Kilamba, banlieue de Luanda.

Le CNA, initiative du groupe entrepreneurial italien "Cremonini", et représenté par "INALCA", entreprise opérant en Angola depuis 1980, créera plus de 1000 postes d'emploi.

INALCA est le leader dans le secteur de viande bovine et dans l'industrie alimentaire en Europe.

Le CNA, projet estimé à 200 millions d’USD, sera exécuté dans une superficie de 192.000 mètres carrés.

Il sera au service des producteurs et consommateurs angolais, qui recevront une gamme de produits nécessaires pour garantir la sécurité alimentaire de la population.

Relancer la production interne et réduire les importations, seront également les objectifs du CNA, qui se chargera d'élaboration et de transformation des produits tels que viande, poisson, céréales, farine, huile, fruits, légumes, entre autres, a précisé le président du groupe INALCA, Luigi Cremonini.

Le patron d'INALCA, qui se confiait jeudi à la presse, à Luanda, en marge de la présentation du projet CNA, a affirmé que le succès de ce défi à relever dépendrait essentiellement de l'appui institutionnel du gouvernement angolais, qui devra soutenir les véritables producteurs et investisseurs en vue d'accélérer le processus de production interne.

Par ailleurs, qualifiant l'Angola d'un pays important et stratégique pour les hommes d'affaires italiens, il a dit que ce pays détenait des ressources agricoles infinies et une potentialité hydrographique très riche et attractive.

Pour sa part, le secrétaire d'Etat à l'Agriculture et à la Pêche, Carlos Alberto Jaime Pinto a souligné que le projet Centre National Agroalimentaire obligerait le gouvernement angolais à accélérer le processus de production interne du secteur agropastoral

La mise en œuvre du projet CNA aidera le pays à réduire largement les niveaux d'importations des biens alimentaires, notamment de la viande bovine, estimées, ces dernières années, à 300.000 tonnes.

Le gouvernement s'est engagé dans la création des conditions et dans la mise en œuvre des programmes qui visent à stimuler la production nationale et à capter des investissements privés, a-t-il ajouté.  

La cérémonie de présentation du projet CNA a eu lieu en présence de l'ambassadeur italien en Angola, Claudio Miscia, qu s'est dit disposé à soutenir les initiatives entrepreneuriales des deux pays, et de continuer à renforcer les relations entre Luanda et Rome.  

L'INALCA, qui emploie plus de 100 travailleurs, a investi en Angola, ces dernières années, plus de 50 millions d’USD.

Fondé en 1963, le groupe Cremonini, représenté par l'INALCA, est l'un des groupes les plus importants du secteur alimentaire en Europe.
    
INALCA, présent dans 70 pays, opère dans trois secteurs d'affaires: Production, distribution et restauration.

Balises Agro-industria  

Lire aussi
  • 10/01/2019 19:02:30

    ZEE en négociation avec Volkswagen et Ford

    Luanda - Les autorités angolaises négocient, avec les responsables de Volkswagen et de Ford, deux des 12 principales marques automobiles au monde, visant l’ouverture de lignes de production en Angola.

  • 17/10/2018 19:02:13

    Le GMA produit 5 millions de sacs de farine de blé

    Luanda - Entre juin 2017 et septembre 2018, le Consortium Grande Moagens d'Angola (GMA) a enregistré une production totale de plus de 250.000 tonnes de farine équivalant à 5 millions de sacs de 50 kg, d?où le bilan positif de la gestion en un an et quatre mois après l'inauguration.

  • 02/10/2018 18:15:49

    Le pays devrait miser sur les petites meuneries (économiste)

    Luanda - La promotion des petites et grandes meuneries dans les différentes provinces de l'Angola permettra de répondre à la demande et d'éviter la hausse constante du prix du sac de farine de blé qui s'est envolé en moins d'un mois sur le marché national, passant de 5800 kwanzas à 10.800 Kwazas, soit une augmentation de 100%.

  • 27/09/2018 17:41:10

    L'entrepôt reprend la vente de la farine de blé lundi

    Luanda - L'entrepôt de stockage reprend dès lundi (1er octobre la commercialisation de la farine de blé, activité paralysée en août dernier en raison de la rupture des stocks, a informé jeudi à l'Angop de son directeur commercial, Fernando Sobrinho.