ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

12.05.2018 - sam. : 11'24 - Mise à jour 12.05.2018 - sam. : 11'24

Environ 50% des citoyens dans des maisons de l'Etat ne paient pas de loyer

Luanda - Environ cinquante pour cent des citoyens qui ont acquis des logements de l'État angolais ne respectent pas les obligations financières, bien que la retenuesoit faite à partir de la source, a révélé vendredi, à Luanda, le nouveau président de la Commission exécutive du Fonds de développement des logements, Hermenegildo Gaspar.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Des citoyens aux centralités de Kilamba et Sequele échappent au paiement du revenu réparable

Photo: Francisco Miúdo

Pour contrer cela, le fonds travaillera avec les banques qui sont actuellement tenues de retenir les paiements afin de réduire le nombre élevé de paiements manqués.

Le responsable, qui parlait aux journalistes après son investiture par le ministre des Finances, Archer Mangueira, a déclaré que le Fonds contrôlait actuellement près de neuf mille fractions que l’Etat a donné aux fonctionnaires publics, principalement répartis dans les centralités de Kilamba et Sequele.

Le fonds va maintenant concentrer son attention sur l'amélioration du processus de paiement.L’administration va également mettre l’accent sur la nécessité d'améliorer les systèmes informatiques du Fonds afin d'harmoniser le processus de paiement des logements que l'État a fourni au cours des dernières années.

« Dans le cadre du projet Horizon Kora Angola, nous recevons des fractions à Huambo, Bié et nous estimons que le nombre de versements reçus par le Fonds augmentera parce que ces maisons sont dans le processus de construction et d'autres nous ont déjà été livrées.

Le processus de vente est terminée, en particulier à Bailundo, Cuito et nous pensonsque d'ici la fin de l'année, nous aurons une grande partie de ces versements », a-t-il dit.

Le fonds est l'entité publique chargée de veiller à la mise en œuvre de la politique du logement de l'État, avec une commission exécutive qui gère et un conseil stratégique, composé des ministres des Finances, de l’Aménagement du Territoire et Habitat, ainsi que du gouverneur de la Banque nationale de l'Angola (BNA).

Outre le président de la commission exécutive du Fonds de développement du logement, Hermenegildo Gaspar, ont également été investis Adilson de Sousa e Silva et Rafael Lopes, en tant que membres, et Osvaldo de Lemos Macaia et Hernani Sanata en tant que membres du conseil fiscal de la Commission du marché des capitaux (CMC) et d'autres responsables du ministère des Finances.

A cette occasion, le ministre des Finances, Archer Mangueira, a souhaité des succès aux responsables du Fonds de développement du logement, en tenant compte des défis du programme de l’Exécutif.

Balises Logement  

Lire aussi