ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

09.05.2018 - mer. : 16'28 - Mise à jour 09.05.2018 - mer. : 16'28

Le ciment de Cuanza Sul arrive à Luau

Sumbe - Quatre cents tonnes de ciment "Yetu", produites à la cimenterie de Cuanza Sul (FCKS), commencent à être transportées samedi par les chemins de fer de Benguela (CFB) à la municipalité frontalière de Luau, province de Moxico, dans le cadre de l'expansion de ventes du produit.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

La stabilité dans la production permet l'exploitation de ciment (archive)

Photo: Lucas Neto

"C’est  notre premier chargement du produit, par les chemins de fer de Benguela et nous avons l'intention de poursuivre et d'ouvrir de nouveaux marchés dans le même corridor, Huambo, Bié et Moxico, dans les stratégies de commercialisation et dans  l'avenir atteindre les pays voisins", a annoncé mardi, lors d'une conférence de presse, le chef du département régional de ventes de la FCKS, Jacinto Silva.

Les 400 tonnes sont déjà dans la province de Benguela, pour être transportées par chemin de fer à la municipalité de Luau.

La gestion de l'usine, avec le soutien du ministère de l'Énergie et de l'Eau, a dans son portefeuille la construction d'une sous-station électrique.

Il a dit qu’il est également prévu le démarrage de la deuxième phase du projet de la fabrique, ce qui permettra d'augmenter la capacité de production de cinq à dix mille tonnes de ciment / jour.

La cimenterie de Cuanza Sul, située dans la province du même nom, a rouvert officiellement le 18 avril, après un arrêt de huit mois, avec la production de 5.500 tonnes de ciment / jour et 4.500 tonnes de clinker dont la commercialisation a est faite dans tous les pays.

Avant la fermeture, en novembre 2017, la cimenterie avait une production d'environ 80.000 tonnes / mois, ce qui permettait sa vente dans le pays et dans les républiques voisines du Congo et du Congo démocratique.

Lire aussi