ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

30.06.2018 - sam. : 15'26 - Mise à jour 30.06.2018 - sam. : 15'26

Cuanza Norte: La pénurie de ressources humaines entrave l'activité commerciale

Ndalatando - Le ministre du Commerce, Joffre Van-Dúnem Júnior, a déclaré vendredi que la pénurie de ressources humaines et financières dans les bureaux provinciaux de son ministère rendait difficile la gestion, l'organisation et la supervision des activités commerciales et la prestation de services en Angola.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Jofre Van-dunem, Ministre du Commerce

Photo: Lucas Neto

Le dirigeant a fait ces remarques lors de la prise de parole à la clôture du 11ème  Conseil consultatif élargi de son secteur, qui a eu lieu dans la province de Cuanza Norte, du 27 au 29 du juin.

Pour atténuer la situation, a-t-il dit, son ministère a réactivé au début de cette année l'École nationale de commerce (ENCO), où 385 étudiants suivent des cours dans quatre provinces, à savoir Huambo, Benguela, Cabinda et Luanda, et des fonctionnaires qui renforceront le personnel du secteur.

D'autre part, Joffre Van-Dúnem Júnior a précisé que l'Institut national de la défense des consommateurs (INADEC) avait conclu, au début de l’année 2018, un cycle de formation, commencé en 2014, sur l'hygiène et la sécurité alimentaire, qui a permis la formation des superviseurs de l’institution et 3500 opérateurs de la branche alimentaire.

Il a ajouté que l'exécutif s'était engagé à améliorer la capacité de fournir des services publics aux citoyens de manière à répondre à leurs attentes.

Pour cette raison, a-t-il poursuivi, les opérateurs économiques et les responsables des unités organiques du ministère du Commerce doivent maintenir une interaction avec les structures provinciales et municipales du secteur, visant la mise en œuvre effective des mesures de restructuration de l'activité commerciale dans le pays.

Le secteur du commerce dans le pays compte 948 employés, dont 586 font partie des services centraux de ce département ministériel.

Lire aussi