ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

19.07.2018 - jeu. : 14'52 - Mise à jour 19.07.2018 - jeu. : 14'52

L'Angola et la RD Congo signent un accord-cadre sur le secteur de l'électricité

Cabinda - L'Angola et la République démocratique du Congo ont signé mercredi l'accord-cadre de coopération dans le domaine de l'énergie, qui rendra possible la construction de la ligne de transport d'électricité de 220 kV du barrage d'Inga à la province de Cabinda.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Signature de l'accord-cadre sur l'énergie entre l'Angola et la République démocratique du Congo

Photo: Pedro João

Les ministres de l'énergie et de l'eau João Baptista Borges (Angola) à droite, et de l'énergie et des ressources en eau de la RDC, Ingete Ifoto, à gauche, gouverneur de Cabinda - Eugénio Laborinho (Centre)

Photo: Pedro João

Ce protocole, signé dans la ville de Cabinda, a été paraphé par les ministres de l’Energie et de l’Eau de l’Angola, João Baptista Borges, et de l'Energie et Ressources Hydrique de la République Démocratique du Congo (RDC), Ingele Ifoto.

La ligne de transmission d’énergie commencera à partir du barrage d'Inga en RDC en passant par les villes congolaises de Boma et Muanda et plus tard pour le territoire angolais de Cabinda sur une longueur de 179,4 km en RDC et 47,5 km en Angola.

Selon le compte rendu de la réunion, les parties doivent établir des bases générales de coopération entre les deux gouvernements dans le domaine de l'électricité, en vue de contribuer au développement de leurs populations et de renforcer la coopération par des actions concrètes à mettre en œuvre.

Le gouverneur de Cabinda, Eugénio Laborinho, qui a été témoin de l'acte, a déclaré que la signature de cet accord cadre marque une voie importante pour la réalisation du rêve de la population de cette province de voir résolu le problème de l'électricité.

Avec la signature de l'accord-cadre, la province de Cabinda mettra à profit son activité industrielle, considérant comme priorité le Port d’eaux profondes de Caio, le Pôle industriel de Fútila et les projets du secteur agricole.

A l’occasion, le ministre de l'Énergie et des ressources hydriques de la RDC, Ingele Ifoto, s’est dit très heureux pour la réalisation d'une autre étape visant à consolider les relations entre les deux pays, et recommande à cet effet le comité technique de travailler pour que l’accord soit mis en œuvre.

A son tour, le ministre angolais de l'Energie et de l'Eau, João Baptista Borges, a souligné que le projet Inga-Cabinda sera le premier des autres à être réalisé dans l’avenir par l’Exécutif, basé sur des solutions mutuellement avantageuses.

La construction de la ligne d'alimentation électrique à partir du barrage d’Inga en RDC et qui fournira au-delà de la ville de Cabinda (Angola), les villages Boma et Muanda (RDC), n’est pas le seul projet que les deux Chefs d’Etat veulent développer.

Lire aussi
  • 18/07/2018 14:03:01

    Le barrage d'Inga alimentera la ville de Cabinda

    Cabinda - Le barrage d'Inga, situé dans la ville de Matadi, dans la province du Congo Central, en République démocratique du Congo, fournira de l'électricité à la ville de Cabinda et dans ses environs, dans le cadre de la coopération bilatérale entre l'Angola et la RD Congo.

  • 20/06/2018 17:03:00

    Des entreprises autorisées à reprendre l'exportation de bois

    Cabinda - Les trois sociétés légalisées pour exporter du bois dans la province de Cabinda ont été autorisées à reprendre leurs activités plus tard cette semaine, a déclaré le ministre du Commerce, Jofre Van-Dúnem Júnior.

  • 19/06/2018 17:46:02

    Les hommes d'affaires de Cabinda veulent la facilité d'accès aux devises

    Cabinda - Les hommes d'affaires de Cabinda ont demandé lundi dans cette ville, aux banques commerciales des facilités dans l'accès aux devises, pour la continuité de leurs activités.