ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

26.07.2018 - jeu. : 19'18 - Mise à jour 26.07.2018 - jeu. : 19'17

BAD finance des projets agricoles dans les municipalités de Cuemba et Cunhinga

Cunhinga - La Banque africaine de développement (BAD) financera l'année prochaine des projets agricoles intégrés pour les paysans des municipalités de Cunhinga et de Cuemba, dans la province de Bié, à l'initiative du gouvernement angolais.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Production de pommes de terre (photo d'archive)

Photo: Morais Silva

C’est ce qu’a annoncé jeudi le chef de la délégation de la Banque africaine de développement (BAD), Jean Marie Meng, qui effectue une visite de travail à Bié.

Lors d'une consultation des agriculteurs et des agents économiques tenue dans la municipalité de Cunhinga, Jean Marie Meng a informé que son institution soutiendrait les programmes agricoles pour aider la région à grandir.

Sans avoir révélé le montant qui sera financé, il a expliqué que l'idée était de soutenir les paysans dans les municipalités de Cunhinga et Cuemba, par le biais d'associations et de coopératives, et d'intégrer les jeunes dans la culture, à savoir du maïs, des haricots, du soja, des patates douces et pommes de terre, de manioc, sésame et des arachides.

La mise en œuvre des projets comptera sur le partenariat des Ministères de la Jeunesse et des Sports, de l'Action Sociale, de l'Environnement, de l'Agriculture, des Transports et autres.

À son tour, le représentant du ministère angolais de l'Agriculture et des Forêts, Felizmino da Costa, a reconnu l'engagement de la BAD à financer des projets dans le domaine de l'agriculture en Angola.

Selon Felizmino da Costa, le projet, connu sous le nom de «chaîne de valeurs de l'agriculture», augmentera la production agricole par l'acquisition d'équipements, la commercialisation/distribution d'engrais et, surtout, l'intégration des familles paysannes dans les activités rurales plus organisées.

A son tour, le vice-gouverneur de Bié, pour le secteur politique, social et économique, Carlos Ulombe da Silva a encouragé la mise en œuvre du projet, afin de stimuler l'agriculture familiale et lutte contre la faim et la pauvreté, exécutant ainsi le Plan national de développement 2018/2022.

Lire aussi
  • 02/02/2019 13:04:05

    Huíla: Caluquembe a récolté 15 tonnes de café arabica en 2018

    Caluquembe - Quinze tonnes de café arabica ont été récoltées au cours de l'année agricole de 2018 dans la municipalité de Caluquembe, dans la province de Huíla, soit une augmentation de plus de sept tonnes par rapport à 2017, a annoncé samedi le directeur local de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche, Eliseu José.

  • 31/01/2019 17:21:59

    L'Angola a une production importante de mangues, de maïs et haricots - Secrétaire d'État

    Luanda - L'Angola n'a plus besoin d'importer de produits tels que la mangue, le maïs et les haricots car ce sont des cultures qui abondent dans le pays et il existe des conditions pour les produire à grande échelle, a déclaré jeudi à Luanda le secrétaire d'Etat à l'Agriculture et aux Forêts, José Bettencourt.

  • 23/01/2019 20:09:24

    800 tonnes de tomates et de pommes de terre se sont détériorées à Caála

    Caála - 800 tonnes de tomate et pomme de terre cultivées sur une superficie de deux mille hectares se sont détériorées l’année dernière dans la commune de Calenga, faute de conditions adéquates pour sa conservation.

  • 19/01/2019 16:58:25

    Ethiopie: L'Angola dispose de terres arables pour relancer l'agriculture

    Addis-Abeba (Envoyé spécial) - L'Angola dispose de terres arables et d'un climat favorable pour développer le secteur agricole, a déclaré vendredi, à Addis-Abeba, la commissaire chargée de l'économie et de l'agriculture rurale de l'Union africaine (UA), l’Angolaise Josefa Sacko.