ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

10.08.2018 - ven. : 17'29 - Mise à jour 10.08.2018 - ven. : 17'29

Le ministère de l'Agriculture lance un vaccin contre Newcastle

Luena - Le vaccin « Newcastle » pour la prévention et le traitement d'une maladie du même nom, qui affecte les oiseaux, a été lancé jeudi par le ministère de l'Agriculture et des Forêts, à Luena, province de Moxico.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Moxico: Directeur général de l'Institut de recherche vétérinaire d'Angola, António José

Photo: Kinda kyungu

La substance, qui est initialement disponible en 29.000 doses, est produite dans le laboratoire de Lubango, province de Huila, et commence à être commercialisée à partir de la semaine prochaine.

En ce qui concerne le prix de vente, le directeur général de l'Institut de recherche vétérinaire de l'Angola, António José, a expliqué que le secteur discutera du prix, à déterminer, avec les partenaires des services vétérinaires de direction nationale de l'élevage et des associations d’éleveurs d’oiseaux.

L'intention, selon le directeur, est de multiplier la production de ce vaccin dans les laboratoires des instituts dans les provinces de Malanje, Huambo et Benguela, pour permettre la distribution et la vente dans d'autres régions du pays, afin de réduire le nombre de décès d'oiseaux dans les zones rurales.

La Newcastle a été approuvée par le laboratoire africain « PANVAC », et selon José Antonio, il sera efficace dans le traitement des oiseaux avec la maladie « Tchitoto » (Moxico) et « Tchiefo » (Huambo).

D’autres vaccins, tels que de prévention de la pneumonie contagieuse bovine, pourraient être produits dans un proche avenir par le laboratoire de Lubango.

La maladie est une infirmité virale aiguë, très contagieuse qui affecte les volailles sauvages et commerciales avec des signes respiratoires, souvent suivis des manifestations nerveuses, la diarrhée et le gonflement de la tête.

Lire aussi