ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

09.08.2018 - jeu. : 15'26 - Mise à jour 09.08.2018 - jeu. : 15'26

Le pays enregistre une faible production de bois

Luena - La production de bois dans cette campagne forestière (2017/2018) a fortement baissé se situant à 87 pour cent, par rapport à la campagne de l'année précédente, a informé le directeur du Bureau d?études, de la planification et des statistiques du ministère de l'Agriculture, Altemiro Diogo.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Moxico: Participants au 1er Conseil consultatif du MINAGRIF

Photo: Kinda kyungu

Selon le directeur du Bureau d'études, de la planification et des statistiques, Altemiro Diogo, qui présentait le bilan des activités de l’année agricole 2017/2018, dans le cadre du 1er Conseil consultatif du Ministère de l'Agriculture et des forêts, qui se déroule à partir de ce jeudi dans cette ville, la production de bois était loin d'atteindre les 251.643 mètres cubes, prévu dans le cadre du Plan de développement national, arrivant seulement à 22.012 mètres cubes, ce qui correspond à neuf pourcentage, contre plus de 86 mille mètres cubes l'an dernier.

À l’occasion, le directeur a expliqué que la courte période d’exploitation était à l’origine de la chute de la production.

En ce qui concerne les céréales, le pays a enregistré une production de 2.250.853 tonnes de maïs au cours de la campagne agricole 2017/2018, en progression à l’ordre de 16 pour cent par rapport à la saison précédente, semé sur une surface de 2.408. 352 hectares.

Altemiro Diogo a déclaré que la production de riz est restée statique, enregistrant 2.250.853 tonnes au cours de la période considérée sur les 3.007.110 tonnes qui avaient été projetées.

En ce qui concerne la production de haricots, le secteur de l'agriculture a enregistré une hausse évaluée à 4,5%, atteignant 25. 247 tonnes sur les 19.326 prévues.

Dans la ligne de fruits, il a déclaré que le pays a produit plus de trois millions de tonnes, soit une augmentation de 2,8 pour cent de la production, par rapport à l'année agricole 2016/2017, notamment les avocats, ananas, mangues, les agrumes et la banane

D'après les données présentées, le pays a récolté en tout 1.542.968 tonnes, sur une superficie de 105.635 hectares, après avoir enregistré une faible (0,8) pour cent par rapport à la fois précédente.

Parmi les aliments les plus produits dans cette rangée figurent le chou, la carotte, la tomate, l'oignon et l'ail.

 Lors du premier jour de travail du 1er Conseil consultatif sur l’Agriculture et des Forêtse, plusieurs panels ont été abordés, parmi lesquels le défi de la communication dans la promotion de l’Agriculture et les défis et opportunités du secteur agraire de la province de Moxico.

Lire aussi
  • 09/08/2018 13:45:14

    La Banque d'Epargne et Crédit ferme 14 de ses agences

    Lubango - 14 agences de la Banque d'Epargne et Crédit (BPC-Sigle en portugais) ont été fermées dans certaines provinces du pays, dans le cadre du processus de restructuration qui se déroule dans cette institution, a affirmé ce jeudi à Lubango, le président du Conseil d?administration de la Banque, Alcides Safeca.

  • 09/08/2018 09:00:12

    Le secrétaire d'Etat plaide pour des contenus publicitaires en langues locales

    Luena (Angola) - Le secrétaire d'Etat à la Communication Sociale, Celso Malavoloneke, a plaidé mercredi, dans la ville de Luena, pour la production des contenus publicitaires en langues locales, afin de promouvoir l'activité agricole en Angola.

  • 08/08/2018 22:29:10

    L'Angola a besoin de cinq millions de tonnes de céréales

    Luena - Le pays a besoin de cinq millions de tonnes de céréales pour répondre aux besoins alimentaires, la production de l’alimentation animale et des semences pour le développement agricole, a déclaré mercredi à Luena le ministre de l'Agriculture et des Forêts, Marcos Alexandre Nhunga.