ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

15.08.2018 - mer. : 17'32 - Mise à jour 15.08.2018 - mer. : 17'32

Le ministère réduit le nombre de permis d'exploitation du bois

Caxito - Le secteur forestier compte permettre moins de 200 exploitants forestiers au niveau national, pour explorer 288.000 mètres cubes du produit, a annoncé mardi, dans la commune de Úcua (Bengo), le directeur national des forêts, Domingos Nazaré da Cruz Veloso.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Directeur National des Forêts, Domingos Nazaré da Cruz Veloso

Photo: undefined

Dans des déclarations à la presse, le responsable a dit que le volume de bois à explorer représentait une augmentation de 8.000 mètres cubes par rapport à la période précédente, dont le quota était de 280.000 mètres cubes exploités par 330 entreprises.

Cette année, a-t-il indique, le ministère avait octroyé des licences à moins d’entreprises, en fonction des mesures prises par le secteur, au profit des entreprises disposant d’une capacité de transformation au détriment des opérateurs ayant des difficultés financières.

Selon Domingos Veloso, le secteur du bois dans le pays traverse une période de réorganisation, suite aux mesures mises en œuvre dans le but d’améliorer et de discipliner la gestion des ressources forestières.

Il a rappelé que le ministère de l'Agriculture et des Forêts avait lancé mardi la campagne forestière 2018, avec plusieurs innovations mettant l'accent sur la nouvelle réglementation et la loi fondamentale sur les ressources forestières.

D’après le responsable, cette nouvelle législation apporte de nombreux changements pour l’améliorer les activités dans le secteur, renforcer l’inspection et contribuer pour un secteur forestier plus fort, mais aussi à améliorer le processus de perception des recettes pour le Budget. Général de l'Etat (BGE).

Il a indiqué qu’à l’heure actuelle, les intéressés remettaient les derniers procès liés aux demandes de licences d’exploitation forestière, précisant que le secteur avait déjà commencé à délivrer les licences.

Les plus grandes difficultés, selon le fonctionnaire, se situent dans le domaine de la supervision, avec un très grand déficit dans le contrôle de l'activité de la foresterie, du transport et de la commercialisation.

Balises Província » Bengo  

Lire aussi
  • 20/09/2018 19:06:57

    Angola : Les Chinois envisagent d'investir à Bengo

    Caxito - Le gouvernement et les hommes d'affaires de la ville de Taizhou, de la République populaire de Chine, ont l'intention d'investir dans le secteur de la santé, de l'éducation, de l'agriculture et du tourisme dans la municipalité de Dande, province de Bengo.

  • 15/08/2018 09:58:06

    Les entrepreneurs appelés à connaître le règlement forestier

    Caxito (Angola) - La campagne forestière 2018 a été ouverte mardi dans la commune de Úcua, municipalité de Dande, province de Bengo, par la secrétaire d'Etat aux Forêts, André Moda, qui a appelé les entrepreneurs forestiers à approfondir leurs connaissances sur la Loi de base du secteur et sur le nouveau règlement forestier.

  • 13/08/2018 16:47:42

    La campagne forestière s'ouvre mardi à Bengo

    Caxito - La cérémonie d'ouverture de la campagne forestière de 2018 aura lieu mardi dans la commune d'Úacua, municipalité de Dande, province de Bengo, et sera présidée par le ministre de l'Agriculture et des Forêts, Marcos Alexandre Nhunga.