ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

18.10.2018 - jeu. : 18'39 - Mise à jour 18.10.2018 - jeu. : 18'39

La raffinerie marque une étape importante dans le développement de Cabinda

Cabinda - La construction d'une raffinerie à Cabinda, projet annoncé par le Président de la République, João Lourenço, et la poursuite des travaux du port en eaux profondes de Caio Litoral constitueront une étape importante dans le développement, la stabilité économique et sociale de la province, ont affirmé certains citoyens entendus jeudi par l?Angop.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Cabinda: Des travaux du futur aéroport "Maria Mambo Café"

Photo: Henri Celso

Vue partielle de la raffinerie de Luanda

Photo: Antonio Escrivão

Lundi (15), le Président de la République a annoncé à l'Assemblée nationale que Cabinda pourrait compter sur une raffinerie dont la capacité reste à définir.

A propos de cette intention de l’Exécutif, le juriste António Guia a déclaré que la construction de la raffinerie serait l’un des gains les plus importants des habitants de Cabinda, car elle mettrait fin à la dépendance des carburants provenant de Luanda.

L'avocat est d'avis qu'avec la raffinerie, plus d'emplois seront créés et que les longues files d'attente qui se trouvent actuellement dans les pompes à essence pour essence et diesel cesseront d'exister.

Quant au port en eaux profondes de Caio, il a dit que sa conclusion permettrait de résoudre les problèmes "les plus urgents" de la province.

Pour sa part, le citoyen José Daniel Pemo a souligné que les travaux en cours du port en eaux profondes, de l'aéroport Maria Mambo Café et de la construction d'une raffinerie sont un rêve pour les habitants de Cabinda, qui devient maintenant une réalité.

"Le Président João Lourenço a donné aux habitants de Cabinda ce dont il rêvait depuis longtemps. L'achèvement de ces infrastructures donnera vie aux habitants de la province", a-t-il indiqué.

Le sociologue Sevo Agostinho partage le même avis et souligne que, avec la construction de la raffinerie, Cabinda aura une autonomie en matière de produits pétroliers et sera en mesure de vendre le surplus aux provinces de l'intérieur du pays et également d'exporter vers les pays voisins.

En ce qui concerne le port en eaux profondes de Caio, il a affirmé que ce serait un élément clé pour l’économie du pays et de la province en particulier, car il contribuerait à la création de nouveaux emplois.

Le port en eaux profondes de Caio, en construction dans la zone côtière, aura une extension de deux kilomètres et une profondeur de 400 mètres. Parmi ceux-ci, 600 déjà construits, soit 120 mètres de jetée métallique en forme de pont dans la mer.

Plus de deux mille emplois seront créés dans ce qui constituera la plus grande infrastructure économique de la province, après le nouvel aéroport Maria Mambo Café et le terminal maritime de passagers.

Lire aussi
  • 05/02/2019 15:48:32

    Le service de cabotage à Cabinda démarre cette année

    Luanda - La province angolaise de Cabinda va disposer à partir de cette année du service de cabotage de passagers et marchandises, a déclaré lundi le ministre de l'Administration du Territoire et de la Réforme de l'État, Adão de Almeida.

  • 10/09/2018 13:11:37

    Cabinda reçoit deux millions de litres de carburant

    Cabinda - Deux millions de litres de carburant (essence et diesel) seront déchargés dans les prochaines heures au Terminal Océanique de Cabinda (TOC), en réponse à la pénurie d'une vingtaine de jours d'absence de ces dérivés dans la province.

  • 06/09/2018 18:26:06

    BAD octroie 1,5 USD à Cabinda

    Cabinda - La Banque africaine de développement (BAD) mettra à disposition, dans les prochains mois, un million et demi de dollars, du paquet de 123 millions 150 mille 580 dollars, pour la phase initiale du projet de Chaînes de valeurs agricoles à mettre en œuvre dans la province de Cabinda.