ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

22.10.2018 - lun. : 19'00 - Mise à jour 22.10.2018 - lun. : 19'05

Le ministère du Pétrole veut maintenir la production à 1,4 million de barils/jour

Sumbe - Le secteur pétrolier angolais travaillera jusqu'à la fin de la législature 2018-2022 afin que la production de pétrole ne tombe pas en dessous de 1,4 million de barils/jour.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

Plateforme de pétrole

Photo: Ichiro Guerra

Diamantino Azevedo - Ministre des Ressources minérales et du Pétrole

Photo: Gaspar dos Santos

            À cette fin, le gouvernement, par l’intermédiaire du Ministère des Ressources minérales et du Pétrole, a pris diverses mesures, notamment l’adoption de cinq lois visant à inverser la tendance à la baisse de la production et à encourager la prospection et l’exploration de certains gisements déjà découverts, ainsi que la simplification des procédures administratives pour faciliter les investissements.

             S’exprimant lundi à Sumbe, dans la province de Cuanza Sul, lors des premières journées scientifique et technique consacrée à la méthodologie de classification et au calcul des ressources minérales solides et des hydrocarbures, le ministre des Ressources minérales et du Pétrole, Diamantino Pedro Azevedo, a fait savoir qu’il existait des découvertes de gaz non pétrolier.

             Pour cette raison, a-t-il déclaré, il est nécessaire de développer les gisements de pétrole, car il existe déjà une législation spécifique garantissant des investissements dans la recherche et l'exploitation.

             En ce qui concerne le sous-secteur minier, il a indiqué qu'il existe dans le pays une exploitation des diamants, d'où la nécessité d'organiser le secteur.

             "Nous voulons qu'une grande partie de cette production soit polie dans le pays, ce qui nécessite plus d'investissements", a-t-il souhaité.

             Cependant, il a plaidé pour la formation continue du personnel afin qu'il puisse apporter ses connaissances pour le développement du pays.

             Au cours de l'atelier de cinq jours, les participants vont acquérir des connaissances sur la méthodologie de classification et de calcul des réserves de ressources minérales solides, les facteurs de modification et les réserves minérales, les méthodes déterministes d'estimation des ressources et des réserves minérales et la modélisation préliminaire des ressources minérales.

             La formation est destinée aux fonctionnaires du ministère des Ressources minérales et du Pétrole, des sociétés Endiama et Ferrangol.

Lire aussi
  • 05/02/2019 12:50:09

    Le Brent ouvre en hausse à Londres

    Londres - Le baril de pétrole Brent en remise au mois d'avril a ouvert mardi, à Londres, à 62,72 USD, en hausse de 0,32% par rapport à la session précédente.

  • 01/02/2019 12:58:26

    La Sodiam encaisse 16,7 millions USD à la première vente aux enchères de diamants

    Luanda - La Sodiam a collecté au moins 16,7 millions de dollars américains, résultant de la réalisation mercredi et jeudi de la première vente aux enchères de sept gros diamants bruts projet Lulo, situés dans la province de Lunda Norte.

  • 30/01/2019 14:58:38

    Le Brent ouvre en hausse

    Luanda - Le baril de pétrole Brent en remise au mois de mars a ouvert mercredi en hausse, à Londres à USD 61,55, soit une différence de 0,48% par rapport à la clôture de mardi.

  • 29/01/2019 20:43:49

    Sonangol exporte 92,2 tonnes métriques de pétrole au quatrième trimestre

    Luanda - La Société nationale angolaise des hydrocarbures (Sonangol) a exporté 92.211 tonnes de pétrole brut au quatrième trimestre de 2018, ce qui a permis de générer un chiffre d'affaires brut de 39.573.622 dollars, a annoncé mardi son président de la commission exécutive chargée du marketing international.