ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

16.01.2019 - mer. : 18'44 - Mise à jour 16.01.2019 - mer. : 18'44

L'Angola veut mettre fin à l'importation de produits agricoles

Cuito - Le pays cessera d'importer des produits agricoles à court et à moyen terme, compte tenu des investissements réalisés par le secteur privé, a annoncé mardi le ministre angolais du Commerce, Joffre Van-Dúnem Júnior, dans la municipalité de Chinguar, dans la province de Bié.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Joffre Van-Dúnem Júnior, Ministre du Commerce

Photo: António Escrivão

S'adressant à la presse après une visite à la ferme de Vinevala, le dirigeant a déclaré que l'investissement du secteur privé permettrait au pays de cesser d'importer définitivement du maïs, des haricots, des pommes de terre, du riz, du blé, entre autres.


Il a appelé les investisseurs privés à s’associer à la politique de l’exécutif en s’engageant sérieusement à cultiver davantage de produits agricoles, car le gouvernement s’efforçait d’améliorer les routes afin de faciliter l’écoulement des produits agricoles vers les principaux centres de consommation.


En même temps, il a annoncé la réouverture dans un délai de 60 jours des magasins du réseau "Poupa Lá", attribués au ministère du Commerce, construits entre 2013 et 2017 et fermés en raison de la situation économique en Angola.


À l'occasion, le gouverneur de Bié, Pereira Alfredo, a déclaré que le gouvernement local avait défini comme priorités pour cette année l'augmentation de la production agricole et qu’il avait offert aux paysans 5 000 tonnes d'engrais composés.

Lire aussi