ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

15.02.2019 - ven. : 20'03 - Mise à jour 15.02.2019 - ven. : 20'03

L'ONU veut une économie forte pour soutenir les services

Luanda - Le coordinateur du système des Nations Unies en Angola, Paolo Balladelli, a plaidé pour la création d'une économie forte pour financer les services et offrir à la population des meilleurs services sociaux et économiques.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le responsable qui parlait à la presse en marge de la clôture du colloque sur la hiérarchisation stratégique débuté mercredi, dans le “Cadre du Partenariat entre le gouvernement et l'ONU” (UNDAF 2020-2022), a dit que les participants à la rencontre ont élu quatre points importants.

Le premier  recommande le travail pour garantir l'accès aux services publics et privilégier, surtout, la frange de la population la plus vulnérable, ainsi de créer la possibilité pour que l'économie puisse alimenter ces services et garantir les services sociaux.

Dans le deuxième, lié aux jeunes, les participants ont recommandé d'assumer un rôle actifs dans les politiques et programmes du Gouvernent et de n'être pas de simples récepteurs. À cet effet, ils doivent se doter de  connaissances et se professionnaliser, davantage, en accord avec les nécessités du marché.

 “Ce processus va faciliter l'accès au premier emploi, les encouragera à contribuer dans leurs communautés, ainsi qu'à trouver des services et avoir accès aux Technologies là où ils vivent, principalement, dans les zones rurales, de manière, à diminuer l'exode rurale ”, a-t-il indiqué.

Quant à la femme, les participants ont recommandé qu'elle ne soit pas un objet de politiques, mais qu'elle soit, plutôt,  un sujet active dans l'économie, pour avoir les capacités de les exercer. Elle a besoin d'opportunités.

Pour les enfants, les participants ont fait savoir qu'ils avaient le droit d'avoir un extrait de naissance et d'avoir la carte d'identité.

Le troisième vise l'amélioration de la résilience des populations du fait qu'elles soient la cible des changements climatiques (sécheresses et inondations fréquentes dans certaines zones du pays), à travers,  le travail conjoint avec l'Organisation des Nations pour l'Alimentation et l’Agriculture (FAO) et d'autres agences similaires.

L'agriculture familiale sera renforcée avec l'aide des coopératives familiales et de meilleures politiques d’aménagement du territoire, des zones urbaines, ainsi que du développement environnemental se conformant au Plan de Développement  National (PDN) 2018/2022.

Le quatrième point concerne la démocratie, la sécurité et la paix vu qu’elles sont des prémisses qui guident le pays vers le développement, d'où les reformes faites par l'Exécutif comme la débureaucratisation, décentralisation et la lutte contre la corruption, prémisse qui méritent l'appui de l'ONU pour que le pays organise des élections  locales dignes.

Le colloque a comme objectif de discuter, de manière constructive, et d'identifier la contribution stratégique des Nations Unis  à la vision et aux priorités nationales du pays.

Balises Économie  

Lire aussi