ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

20.02.2019 - mer. : 09'54 - Mise à jour 20.02.2019 - mer. : 12'03

Le gouvernorat de Lunda Sul augmente son soutien aux entrepreneurs

Saurimo - Le gouvernorat de la province de Lunda Sul augmentera son soutien institutionnel et de formation aux jeunes ayant des initiatives entrepreneuriales dans la région, a déclaré mardi, Mme Ofelia Xili, vice-gouverneur en charge du secteur politique, social et économique.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Photo: Antonio Escrivao

S'exprimant à l'ouverture d'une formation sur "l'entrepreneuriat", destinée aux jeunes ayant des initiatives entrepreneuriales, la responsable a indiqué que le secteur privé était un outil fondamental de la croissance économique, compte tenu du scénario économique actuel du pays.

À cet effet, le gouvernorat continuera à promouvoir la formation et à influencer les établissements bancaires afin que les entrepreneurs ayant des projets viables puissent accéder au crédit pour promouvoir l'emploi dans la région.

Dans la province, les entrepreneurs ont des opportunités d’affaires dans les secteurs de l’agriculture, de la prestation de services, de la restauration et du tourisme.

La formation, à laquelle participent 250 jeunes entrepreneurs, hommes d’affaires et étudiants, promue par le gouvernorat local, fait partie du programme de financement de la banque Sol, avec le soutien de la Société minière de Catoca.

Lors de la formation, le spécialiste en gestion d'entreprise, Miguel Óscar, a souligné que le manque de capacité de gestion post-financement et l'absence de cadre d'investissement vis-à-vis du marché lui-même étaient les principales causes des échecs des différents projets des entrepreneurs.

Selon lui, la continuité du négoce dans un contexte défavorable, tel que l’économie angolaise, oblige les entrepreneurs à avoir un suivi de gestion et de formation régulière pour réussir.

"Dans la création de financement, la banque a des exigences et généralement, nos entrepreneurs, bien qu'ils aient des idées sur la manière de développer une entreprise, ne sont pas compétents pour une gestion qui leur permette de rembourser et de faire des bénéfices afin que leur entreprise puisse survivre", a-t-il ajouté.

Pendant deux jours, les participants seront formés sur des matières liées à la productivité et à l’innovation, au marché, aux investissements, au rôle de l’État et des banques dans la croissance de l’économie, à l’environnement et au montage d’entreprise, aux notions de coûts d’exploitation, de résultat net, de gestion et de marketing.

Balises Économie  

Lire aussi
  • 20/02/2019 09:39:06

    L'Angola veut l'autosuffisance alimentaire dans cinq ans

    Luanda - Le ministre d’Etat au Développement Economique et Social, Manuel Nunes Júnior, a déclaré mardi, à Luanda, aux hommes d'affaires britanniques que l'un des principaux objectifs de l'Angola était de parvenir à l'autosuffisance en production alimentaire au cours des cinq prochaines années.

  • 20/02/2019 09:15:00

    Nouveau système d'eau de Ndalatando budgété à 50 millions USD

    Lucala - Cinquante millions de dollars sont le montant que le gouvernement doit utiliser pour exécuter le projet de construction du nouveau système d'approvisionnement en eau potable à la ville de Ndalatando (capitale de Cuanza Norte), pompé à 36 kilomètres, à partir de la rivière Lucala.

  • 20/02/2019 09:03:37

    Liaison aérienne entre Luanda et Londres en cours de négociation

    Luanda - Luanda et Londres auront à nouveau des liaisons aériennes directes, compte tenu des négociations que le secteur des transports effectue actuellement avec les autorités aéronautiques du Royaume-Uni, a annoncé le ministre angolais des Transports, Ricardo D'Abreu.