ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

04.11.2019 - lun. : 19'01 - Mise à jour 04.11.2019 - lun. : 19'01

L'Habitat va revoir des prix de résidences sociales

Luanda - L'Exécutif envisage de fixer un plafond maximum de 40 000 USD (19,7 millions de Kwanzas) pour les logements sociaux, dans le cadre de la Politique nationale du logement (PHN) à l'examen, a annoncé jeudi la ministre de l'Aménagement du Territoire et de l?Habitat, Paula de Carvalho.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Ana Paula de Carvalho, ministre de l'Aménagement du Territoire et de l'Habitat

Photo: Alberto Juliao

À l'heure actuelle, selon les chiffres du Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l’Habitat, le prix maximum d'une maison sociale est de 22 millions de kwanzas (44 518 $), tandis que le prix minimum est de 11 millions de kwanzas (22259 dollars.

Paula de Carvalho, qui s’adressait lundi à la presse, en marge du IVe Conseil consultatif du secteur, a déclaré que la PNH favoriserait le logement social, définissant le lieu d'exécution des travaux, le type de matériau et un objectif de valeurs que doivent coûter  aux coffres de l'Etat angolais.

D'une durée de onze mois, le processus d'élaboration de cette politique sera développé en deux étapes entre novembre 2019 et octobre 2020.

Les provinces de Luanda, Huambo et Huíla ont été sélectionnées pour les études de cas (sans préjudice des informations fournies par d'autres), où la structure fonctionnelle du secteur du logement sera mieux évaluée.

«Nous établirons d'abord le profil de ce qu'est le logement social, puis nous fixerons le prix, car cette valeur n'est pas encore concrète et peut être analysée après des études dans certaines provinces», a souligné Paula de Carvalho.

Outre la baisse des prix, une autre particularité à l’étude dans la Politique nationale du logement sera la réduction de la superficie en construction qui ne dépassera pas les 100 mètres carrés actuels.

Avec cette initiative, l'Exécutif angolais souhaite que le logement soit accessible aux citoyens et qu’il y ait des terrains disponibles, des infrastructures et des modèles de financement alternatifs.

Le projet bénéficie du partenariat de certains pays, tels que la Bulgarie, la Malaisie et le Paraguay, ainsi que du soutien financier du Compte pour le développement des Nations Unies (UNDA) avec la participation conjointe de l'État angolais.

S'appuyant sur l'approche de l’UN-Habitat  «Logement dans le centre», la politique présente trois domaines, tels que l'accès à un logement convenable pour tous sans laisser personne, la construction de logements comme synonyme de construction de villes inclusives et durables et le logement en tant que vecteur de développement socio-économique.

UN-Habit First Mission

Une mission d'experts du Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) visite l’Angola en novembre pour diagnostiquer les problèmes liés à l'offre de logements au niveau local.

Prévue pour les 26-28 novembre, la mission se visitera les provinces de Luanda, Huambo et Huíla pour ce diagnostic, selon les documents auxquels Angop a eu accès au Conseil consultatif.

Des visites sur le terrain de projets appartenant à différents types de logement, telles que les centrales, les coopératives, la réinstallation, la requalification ou le logement à faible revenu sont également à l'ordre du jour.

Au total, 122 000 logements sociaux sont construits par le pays dans le cadre du Programme national d'urbanisme et Habitat (PNUH) pour la période 2018/2022.

Sur ce nombre, 80 000 seront gérés par l’Imogestin et 42 par l’entreprise Kora-Angola.

Balises Logement  

Lire aussi
  • 08/10/2019 10:53:36

    L'exécutif angolais livre près de 9000 logements

    Luanda - 8990 logements sur 10.900 prévus ont été livrés entre 2017 et 2019 par l'exécutif angolais, par l'intermédiaire du ministère de l'Aménagement du territoire et du Logement, a déclaré à Luanda, la responsable du portefeuille, Ana Paula de Carvalho.

  • 31/07/2019 17:54:00

    Kilamba a environ 10.000 débiteurs

    Luanda - Environ 50% des locataires de la ville satellite de Kilamba (avec 20.000 appartements), ne payent pas les frais mensuels à l'État.

  • 12/05/2018 11:24:23

    Environ 50% des citoyens dans des maisons de l'Etat ne paient pas de loyer

    Luanda - Environ cinquante pour cent des citoyens qui ont acquis des logements de l'État angolais ne respectent pas les obligations financières, bien que la retenuesoit faite à partir de la source, a révélé vendredi, à Luanda, le nouveau président de la Commission exécutive du Fonds de développement des logements, Hermenegildo Gaspar.