ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

03.04.2019 - mer. : 10'10 - Mise à jour 03.04.2019 - mer. : 13'59

L'Angola et la France donnent la priorité à la formation de cadres de l'agriculture et de l'élevage

Luanda - La France va renforcer sa coopération avec l'Angola en matière de formation de personnel angolais spécialisé dans les secteurs de l'agriculture et de l'élevage, sur la base d'un protocole signé mardi à Luanda par les ministres des deux pays, Didier Guillaume et Marcos Nhunga, respectivement.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

France veut participer au processus de la "révolution verte" en Angola

Photo: Angop

À cette fin, des techniciens angolais seront envoyés en France pour absorber les connaissances et recevoir les expériences des cadres français.


Outre la formation du personnel, le protocole faisant suite à l'Accord intergouvernemental entre la France et l'Angola signé le 1er mars 2018 à Luanda accorde également une attention particulière à l'organisation et au développement des filières.


Un an après la signature de l'accord, le ministre français de l'Agriculture et de l'Alimentation, Didier Guillaume, a déclaré que la mise en œuvre des projets inclus dans l'accord était satisfaisante, ce qui inciterait le gouvernement français à poursuivre sa coopération dans le secteur agro-pastoral.


Le ministre Marcos Nhunga a déclaré que l'Angola aurait besoin d'au moins 70 millions de dollars américains pour financer des projets agricoles et atténuer la sécheresse dans le sud du pays.

Balises Agriculture   Cooperação  

Lire aussi
  • 02/04/2019 15:18:15

    L'Angola cherche à réduire les importations de produits alimentaires

    Luanda - Le secrétaire d'Etat à l'Agriculture, José Bettencourt, a déclaré lundi à Luanda qu'il estimait que l'investissement dans la production nationale réduirait la nécessité d'importer des denrées alimentaires, avec un coût annuel d'environ 3,5 milliards de dollars de dollars.

  • 01/04/2019 19:44:44

    Infrastructures abandonnées dans le périmètre irrigué de Matala

    Matala (Angola) - Quatre silos, six pivots, divers systèmes d’arrosage et une usine de concentré de tomates sont paralysés depuis 2012 et presqu’en état d’abandon, dans le périmètre irrigué de Matala, dans la province de Huíla (sud).

  • 01/04/2019 11:02:18

    L'Angola et la Russie souhaitent approfondir la coopération économique

    Luanda - L'Angola et la Russie, partenaires de longue date dans les domaines politique et diplomatique, cherchent à approfondir la coopération économique, caractérisée par un commerce très en deçà du potentiel réel des deux pays.