ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

10.04.2019 - mer. : 18'23 - Mise à jour 10.04.2019 - mer. : 18'23

Des nouvelles voies ferrées pour des centres industriels

Luanda - Le ministère des Transports, par l'intermédiaire du sous-secteur des chemins de fer, prévoit de créer de nouvelles voies ferrées pour permettre la connexion avec les grandes zones industrielles et de production agricole du pays.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Train du Chemin de Fer de Luanda (archive)

Photo: Clemente dos Santos

Sans avancer de dates, le titulaire du portefeuille, Ricardo de Abreu, a déclaré qu'un tel processus faciliterait le transport des marchandises et des matières premières vers les industries et autres domaines de la production nationale.

S'exprimant mercredi lors de l'ouverture du premier Conseil technique du secteur ferroviaire, Ricardo de Abreu a dit que le ministère s'employait à récupérer les investissements appliqués dans la réhabilitation et la modernisation des trois lignes existantes (Luanda, Benguela et Moçamedes), de manière à contribuer à la croissance de l'économie.

Dans le contexte des défis de la déconcentration et décentralisation administrative, le sous-secteur offre d'autres opportunités, telles que la gestion des réseaux provinciaux et municipaux de systèmes ferroviaires légers.

La gestion de ces réseaux sera assurée par des entreprises provinciales de transport ferroviaire urbain.

Maximiser l'utilisation des gares, dans la fourniture de services, principalement aux populations rurales, l'amélioration des services de chargement et de déchargement de marchandises dans les gares des zones intérieures, sont d'autres défis qui se posent à ce secteur.

Pour que les chemins de fer angolais servent l'économie et la population, le ministre souhaite que son organe de réglementation soit plus fort, plus compétent et plus efficace dans ses actions.

"Nous renforcerons le rôle de l'organe de réglementation dans ses différentes dimensions, mais nous veillerons également à la mise en place d'un organe garantissant les enquêtes sur les incidents et les accidents ferroviaires en toute transparence et avec rigueur", a-t-il indiqué.

Ricardo de Abreu a suggéré la possibilité de créer une entité publique ou publique-privée, qui serait responsable du réseau national d'infrastructure ferroviaire.

Cette entité permettra de distinguer les rôles d'utilisateur ou d'exploitant du réseau ferroviaire et celui de  responsable de la maintenance et  de l'extension de l'infrastructure ferroviaire.

Les chemins de fer angolais sont reliés par un réseau: le chemin de fer Luanda (Luanda, Cuanza Norte, Malanje), long de 469 km, le chemin de fer de Benguela, le plus grand avec 1.344 kilomètres (Benguela, Huambo, Bié, Moxico) et celui de Moçamedes avec plus de 904 km, reliant le port de Namibe à la ville de Menongue (Cuando Cubango).

Balises Transporte  

Lire aussi
  • 30/03/2019 14:35:42

    L'ajustement des salaires dans le CFL dépend de l'augmentation des revenus

    Luanda - L'augmentation d'ordre de 80% des salaires des travailleurs du Chemin de Fer de Luanda (CFL) dépend de la création de nouvelles affaires pour augmenter le chiffre d'affaires de l'entreprise, a déclaré vendredi son président, Júlio Bango.

  • 26/03/2019 19:32:20

    Un paquebot avec 212 touristes à bord jette l'ancre au port de Luanda

    Luanda - Un paquebot avec à son bord 212 passagers de diverses nationalités, a jeté l'ancre, mardi matin, au port de Luanda, pour une mission qui consiste à placer les ports angolais sur la route internationale de bateaux de plaisance.

  • 16/03/2019 13:30:26

    La Macon ouvre la route internationale Luanda-Kinshasa

    Luanda - Après Luanda -Windhoek, l'opérateur de transport routier Macon ouvre sa deuxième ligne internationale Luanda-Kinshasa (via Luvo), Kinshasa-Matadi et Kinshasa-Yema, à la frontière avec la province de Cabinda, a annoncé vendredi, le président du conseil d'administration de la société, Luís José Ndapuka Máquina.