ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

10.04.2019 - mer. : 16'04 - Mise à jour 10.04.2019 - mer. : 16'04

L'agriculture en quête de l'autosuffisance alimentaire

Luanda - L'Angola pourrait atteindre l'autosuffisance alimentaire pour presque tous les produits agricoles au cours des cinq prochaines années, grâce aux programmes en cours visant à soutenir l'agriculture familiale, à accroître les superficies cultivées et à subventionner le prix du carburant, a affirmé mercredi le ministre de l'Agriculture et des Forêts.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

1 / 1

País já é auto suficiente na produção de raízes e tubérculos

Photo: Lucas Neto

Marcos Nhunga, ministre de l'Agriculture et des Forêts

Photo: Angop

Selon Marcos Nhunga, pour atteindre cet objectif, le secteur misera beaucoup sur l'augmentation de la distribution de semences, d'engrais et de charrues à traction animale.

Se confiant mercredi à la presse, en marge du débat sur l'agriculture en Angola intitulé "Le passé, les défis et l'avenir", le ministre a souligné que l'agriculture familiale est la priorité de l'Exécutif pour produire plus de 85% de ce que consomme le pays.

À cet effet, il a dit que le gouvernement s'employait à mobiliser une ligne de crédit, tant pour l'agriculture familiale que pour l'agriculture commerciale.

Il a rappelé que US $ 434 millions étaient disponibles et devaient être financés par neuf banques commerciales dans le cadre du Programme de soutien au crédit (PAC) pour soutenir les entrepreneurs nationaux.

Ce programme facilitera l’accès au crédit pour les producteurs qui souhaitent miser sur la production de 54 produits, notamment ceux du panier de la ménagère et d’autres jugés essentiels, dans le cadre du Programme de production nationale, de diversification des exportations et de substitution des exportations (PRODESI).

En ce qui concerne l'élimination des produits, le ministre a souligné que le problème ne dépend pas uniquement du ministère de l'Agriculture mais qu'il concerne les routes, les transports et un système de stock structuré pouvant être créé au niveau de s provinces.

L’Exécutif prépare actuellement un ensemble d’instruments destinés à modifier l’activité économique en Angola.

Le secteur agricole enregistre une autosuffisance dans la production de racines et tubercules, avec une production annuelle supérieure à 15 millions de tonnes.

Balises Agriculture  

Lire aussi