ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

17.05.2019 - ven. : 15'54 - Mise à jour 17.05.2019 - ven. : 15'54

Le raffinage réduit la volatilité du pétrole de plus de 60%

Luanda - Le raffinage du pétrole dans les pays producteurs de pétrole, tels que l'Angola, a réduit de plus de 60% les prix sur le marché international, a déclaré jeudi l'économiste guinéen, Carlos Lopes.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Photo: Angop

L’Angola produit à la raffinerie de Luanda, le seul à ne détenir que 20% des produits pétroliers qu’il consomme et à importer les 80% restants.

Selon les chiffres publiés en avril dernier, la Sonangol a dépensé 221,4 millions de dollars pour importer des produits pétroliers afin de répondre à la demande de son marché intérieur, soit une moyenne de 73,8 millions de dollars par mois, ce qui devrait être proche des montants d'importation en cours de téléchargement sur la base Sonils.

Carlos Lopes, qui s'adressait à la presse lors du Forum de soutien à la reconversion de l'économie angolaise, a conseillé à l'Angola d'investir dans la transformation du pétrole au lieu d'exporter du pétrole brut.

Selon l’économiste, l’Angola doit investir dans l’activité de raffinage, l’industrie pétrochimique, la production d’engrais, entre autres transformations.


Le coordonnateur résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) du PNUD a également déclaré que l’Angola faisait partie des 35 pays fortement dépendants des matières premières.

 

Balises Petróleos  

Lire aussi
  • 16/05/2019 10:36:41

    Le Brent ouvre en hausse à Londres

    Londres - Le pétrole Brent en remise au mois de juillet a ouvert jeudi, en hausse sur le marché de Londres à USD 72,08, soit une différence de 0,37% comparativement à la clôture de la session antérieure.

  • 15/05/2019 15:21:02

    Le baril de Brent ouvre en baisse

    Londres - Le pétrole Brent en remise au mois de juillet a ouvert, mercredi, en baisse sur le marché de Londres à USD 71,10, soit une différence de 0,25% comparativement à la clôture de la session antérieure.

  • 14/05/2019 19:40:58

    La recette non pétrolière atteint 34 %

    Luanda - L'Administration générale d'impôts (AGT) a encaissé un milliard 810 millions de kwanzas au cours du premier trimestre de l'année 2019, soit une augmentation d'environ 34 %.