ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

27.05.2019 - lun. : 19'14 - Mise à jour 27.05.2019 - lun. : 19'14

Les trains du CFL reprennent leur circulation normale

Luanda - Le chemin de fer de Luanda (CFL) a repris ce lundi matin la circulation des trains après une grève de 37 jours réclamée par la commission syndicale, qui exige notamment une augmentation de salaire de 80%.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Les trains du CFL reprennent la circulation

Photo: Kinda kyungu

S'adressant à l’Angop, le directeur du bureau de communication institutionnelle et de presse du CFL, Augusto Osório, a expliqué que la levée de la grève faisait suite à une réunion de conciliation entre le conseil d'administration, le comité de négociation, les représentants des ministères des Transports du CFL et de l’Administration publique, Travail et Sécurité sociale (MAPTSS).

Sur la base du consensus, il a été décidé de retourner au travail et de mettre en œuvre le point 19 du cahier de revendication, concernant l’augmentation des salaires.

Il a signalé que les trains commençaient à circuler normalement, avec la performance quotidienne de 17 trains de banlieue entre les gares de Bungo et Catete, le premier quittant Bungo pour Viana, vers 5 heures.

Ce même lundi, le train de long trajet à destination de Luinha (Cuanza Norte) commence à circuler, et mercredi, le train long trajet à destination de Malange.

Le secrétaire à l'information de la Commission syndicale du CFL, Lourenço Contreiras, a déclaré que tous les membres étaient motivés et sensibilisés à la reprise de leurs obligations professionnelles, afin d'aider l'institution à générer davantage de revenus, pour faciliter la mise en œuvre du point manquant dans le cahier de réclamation.

Il a souligné qu'après la réunion avec la direction de la société, le ministère des Transports et le MAPTSS, il a été possible de parvenir à un accord sur la mise en circulation des trains sans problèmes et de donner à l'entreprise l'occasion de développer de nouvelles activités.

Avec la grève, la société a annoncé des pertes estimées à environ 32 millions de Kwanzas.

Balises Suite   Transporte  

Lire aussi