ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

23.06.2019 - dim. : 12'20 - Mise à jour 23.06.2019 - dim. : 12'21

Chinguar accueille la Foire de la pomme de terre

Chinguar - Le ministère de l'Agriculture et des Forêts a élu samedi la municipalité de Chinguar, située à 75 km à l'ouest de la ville de Cuito, dans la province de Bié, pour accueillir la Foire de la pomme de terre, le 8 août, a appris l'ANGOP.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

L'annonce a été faite par le secrétaire d'État à l'Agriculture et aux Forêts, André de Jesus Moda, dans le cadre de la clôture de la campagne agricole 2018/2019, précisant que ce choix est dû au fait que la municipalité de Chinguar est actuellement l'un des plus gros producteurs de ce tubercule.

André de Jesus Moda, qui n'a pas insisté sur le nombre de participants, a assuré que la réalisation de la foire de la Pomme de terre pourrait inciter les agriculteurs locaux à accroître leur production, non seulement pour la consommation intérieure, mais également pour l'exportation.

De son côté, le gouverneur de Bié, Pereira Alfredo, qui a loué le geste du ministère de l'Agriculture et des Forêts, a souligné la performance des agriculteurs de la province, principalement celle de Chinguar, en pariant sur la maximisation de la pomme de terre à chaque saison agricole.

Plus précisément, la pomme de terre est principalement produite à Chinguar, à 75 kilomètres à l’ouest de Cuito. Le village, avec une extension de 3.300 kilomètres carrés et 117.470 habitants, a été élevé à cette catégorie le 15 août 1971.

La culture de la pomme de terre est plus fréquente pendant la saison sèche, qui va d’avril à octobre, en raison de la faible incidence des maladies à cette époque. Pendant la saison des pluies, la production est faible en raison des coûts de production des produits phytopharmaceutiques, du fait que l'incidence des parasites et des maladies est plus élevée à ce moment-là.

En mars de cette année, deux mille tonnes de pommes de terre avaient déjà été récoltées, soit mille tonnes de plus que la production du dernier trimestre de 2018, sur 63 hectares. Jusqu'à septembre prochain, les paysans s'attendent à récolter plus de huit mille tonnes.

Balises Économie  

Lire aussi
  • 22/06/2019 13:05:41

    L'Angola participe à la 41e session de la conférence de la FAO

    Rome - L'Angola participe à la 41è session de la conférence d'Agence de Nations Unies pour l'agriculture et alimentation (FAO), qui se déroule à Rome, du 22 au 29 juin, dont l?agenda est centré sur l'élection du nouveau directeur général de cette Agence des Nations Unies.

  • 22/06/2019 11:35:47

    Octroi de crédits dans les priorités de la nouvelle administration de la BPC

    Luanda - La concession de crédit, dûment étayée par des garanties et offrant une capacité de remboursement par les emprunteurs, fait partie des priorités du nouveau conseil d'administration de la Banque d'épargne et de crédit (BPC).

  • 22/06/2019 11:01:52

    Révision de la loi des marchés publics améliore le climat des affaires

    Luanda - La révision de la loi sur les marchés publics (LCP, sigle en portugais), en vigueur depuis 2016, fait partie des conditions essentielles pour améliorer l'environnement des affaires dans le pays, a déclaré vendredi la secrétaire d'Etat au Budget et à l'Investissement public, Aia-Eza da Silva