ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

02.07.2019 - mar. : 19'03 - Mise à jour 02.07.2019 - mar. : 19'19

L'imposition de la TVA sur la Santé et l'Education porterait préjudice au consommateur final

Luanda - L'imposition de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) aux secteurs de la Santé et de l'Education serait une lourde charge fiscale pour le consommateur final, estime le ministre angolais des Finances, Archer mangueira.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Edifice de l'AGT

Photo: Rosario dos Santos

C’est ce qu’indique le quotidien « Jornal de Angola » dans la dernière série de l’un des trois articles qu’il a publiés sur les déclarations du ministre à propos de la TVA, qui entre en vigueur dès le 1er octobre 2019.

« Il y a lieu d’éclaircir que, les exceptions définies dans le Régime Transitoire de la TVA, pour les agents économiques qui exécutent des opérations dans les secteurs de l’Education et de la Santé, qui sont transitoirement empêchés de déduire la TVA supportée (payée) dans leurs achats, pourrait aggraver le prix de minerval et de services médicaux », écrit le journal dans son édition du mardi 02 juillet 2019.

Le grand désavantage de l’imposition de la TVA dans la prestation de service de ces secteurs est dû au fait que dans l’Education et la Santé, secteurs dont le principal capital est l’homme, l’imposition pousserait le consommateur final à payer une lourde charge fiscale.

Le journal rappelle que la base de la taxe est une valeur créée par l’entreprise, calculée sur les salaires ou les honoraires payés et sur les bénéfices opérationnels générés par l’entreprise.

Balises Économie  

Lire aussi
  • 02/07/2019 17:54:15

    L'Angola défend l'extension de la réduction de la production de pétrole

    Luanda - Le ministre des Ressources Minérales et Pétrole, Diamantino Azevedo, a déclaré lundi qu'il soutenait la prolongation du délai de réduction dans la production de pétrole, fixé par "l'OPEP" et "non-OPEP" en décembre 2018, pour une nouvelle période de plus de neuf mois, au moment où l?organisation discute d'un élargissement entre cinq et neuf mois.

  • 02/07/2019 17:46:38

    Présence de la Biélorussie à la FILDA-2019

    Luanda - La Biélorussie va participer, pour la première fois, aux côtés de 21 pays ayant déjà confirmé leur présence, à la Foire Internationale de Luanda « FILDA-2019 », dont la 35e édition se tiendra du 09 au 13 juillet.

  • 02/07/2019 16:00:12

    Le Fonds de garantie de remboursement rend crédible les banques nationales - BPC

    Luanda - Le fonds de garantie de remboursement des déposants (FGD), lancé le 25 juin, renforcera la crédibilité et assurera une plus grande confiance dans les banques nationales, a déclaré le président du conseil d'administration de la Banque d'Epargne et Crédit (BPC), André Lopes.