ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

11.07.2019 - jeu. : 11'56 - Mise à jour 11.07.2019 - jeu. : 12'18

Des Chinois cherchent des partenariats pour relancer le corridor de Lobito

Lobito - Des hommes d'affaires chinois sont intéressés à augmenter le transport des marchandises de l'Angola et des pays voisins vers le marché international, via le Chemin de fer de Benguela (CFB) et du port de Lobito, a déclaré mardi l'ambassadeur chinois en Angola, Gong Tao.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Benguela: Port de Lobito

Photo: Alberto Juliao

En s’adressant aux journalistes, à l’issue d’une visite à Lobito, le diplomate chinois Gong Tao, a considéré le port de cette ville et le chemin de Fer  de Benguela comme des entreprises idéales pour fournir un service logistique de transport des marchandises en provenance spécialement de l’extérieur vers l’Angola, de la côte à l’intérieur du pays vers les pays voisins et vice-versa.

Parmi les entreprises asiatiques, qui veulent établir un partenariat avec les entreprises du corridor de Lobito, figurent China Harbour Engineearing Corporation (chargée de la requalification du Port de Lobito en 2013),  Costo et Sinotrans, liés sur la logistique, particulièrement dans le transport ferroviaire et maritime.

Selon l'ambassadeur, les marchandises et les matières premières produites tant en Angola que dans les pays voisins (R D C et Zambie), peuvent être transportées par ce corridor de la CFB et le port pour atteindre le marché international, ainsi que le marché chinois.

Gong Tao a révélé que l'objectif de ces futurs partenariats commerciaux serait de ‘‘cultiver le marché’’ pour le bon fonctionnement des entreprises portuaires et ferroviaires de ce corridor  à travers le transport des marchandises, telles les minerais de la République démocratique du Congo.

"Je suis intéressé par la promotion de la coopération commerciale entre les entreprises chinoises et les partenaires angolais", a déclaré le diplomate chinois, optimiste quant à la perspective très prometteuse de futurs partenariats, parce qu’ils ont différents avantages.

L'ambassadeur a également expliqué, que cette coopération commerciale, prévue dans le cadre de transport "ferroviaire et maritime", permettrait de relier le corridor de Lobito à l'intérieur d’Angola et aux pays voisins, en assurant ainsi, un meilleur accès au marché international.

À ce propos, il a dit que la Chine avait des entreprises pour assurer ce service logistique et que celles-ci devraient rencontrer les partenaires angolais, notamment la CFB et le port de Lobito, en vue d’étudier conjointement les possibilités et les moyens de coopération.

Lire aussi
  • 01/06/2019 14:53:57

    FBI: Plus de neuf millions d'Angolais travaillent dans les secteurs formel et informel

    Benguela - Le secrétaire d'Etat au Travail et à la Sécurité Sociale, Manuel de Jesus Mareira, a informé à Benguela, que 61% de la population économiquement active, représentant plus de neuf millions d'Angolais, travaillaient tant dans le secteur formel comme informel alors que 28,8% étaient au chômage.

  • 30/05/2019 17:40:16

    FIB: L'AGT travaille à la mise en oeuvre du nouveau FNI

    Benguela - L'Administration générale des impôts (AGT, sigle en portugais) travaille à travers le pays pour mettre à jour le nouveau Numéro d'identification fiscale (NIF) unique, identique à celui de la carte d'identité, à la lumière du décret exécutif n ° 366/17 du 26 juillet , a informé jeudi, dans cette ville, le chef du bureau de soutien au directeur régional de la 4ème région de cette institution, Heitor Lunda.

  • 30/05/2019 10:38:46

    Le gouverneur encourage les hommes d'affaires à travailler pour Benguela

    Benguela - Le gouverneur de la province de Benguela, Rui Falcão, a encouragé mercredi les hommes d'affaires nationaux à continuer de travailler, en donnant de leur mieux pour stimuler les affaires et l'économie locale.