ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

28.08.2019 - mer. : 18'57 - Mise à jour 28.08.2019 - mer. : 18'57

Signature d'un Mémorandum entre le Gouvernement angolais et la Banque japonaise JBIC

Yokohama (Japon)- Un Mémorandum d'intention, visant à établir le cadre qui définira les nouveaux accords de financement pour l'Angola, a été signé mercredi, à Yokohama, par le Gouvernement angolais et la Banque japonaise « JBIC ».

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Il s’agit d’un document qui permettra d’entamer des  discussions et négociations bilatérales, dans le but de  financer des projets estimés à 400 millions de dollars.

Dans le cadre de la coopération entre Luanda et Tokyo, le Japon contribue à la réfection du Port de Namibe, à la mise en œuvre des projets du fibre optique et de l’Industrie textile, ainsi qu’au déminage du territoire angolais, après de longues années de guerre  fratricide.

A Yokohama, le Gouvernement angolais et la JBIC ont également discuté des projets de financement dans le domaine des eaux, de l’énergie, de construction et réfection des routes, a précisé le ministre angolais des Finances, Archer Mangueira, membre de la délégation du président João Lourenço à la Conférence internationale de Tokyo pour le développement de l’Afrique « TICAD7 ».

La réunion entre l’Angola et la banque japonaise, qui s’est penchée sur les projets en cours, a eu lieu en marge de la septième Conférence de Tokyo pour l’Afrique, dont les travaux ont commencé mercredi dans la capitale nipponne, a-t-il expliqué.

Le ministre a rappelé que l’Angola avait bénéficié d’un financement japonais d’un milliard de dollars pour l’industrie textile.

Outre cela, l’Angola avait également signé, en mars 2019,  des Accords individuels pour le financement du projet intégré de Namibe, estimé à 600 millions de dollars, a-t-il ajouté.

De son côté,  le ministre angolais des Transports, Ricardo de Abreu a dit que le développement de la baie de Namibe était le projet principal à mettre en œuvre par l’Angola et le Japon.

Ce projet donnera de la dynamique aux  infrastructures portuaires et ferroviaires, notamment au chemin de fer de Moçâmedes, a-t-il expliqué.

Abreu a souligné que parallèlement à cette rencontre, la délégation angolaise et les responsables de la banque nipponne ont eu l’opportunité d’aborder la possibilité d’étendre, dans une logique de partenariat publico-privé, le chemin de fer d’Angola vers la Namibie et la Zambie, en vue de faciliter l’écoulement de  marchandises et le flux de cargaison de minerais, qui passent par les ports, en provenance des pays voisins de la région.

Balises Économie  

Lire aussi
  • 28/08/2019 18:07:33

    Le Gouvernement dépense 12 millions de dollars pour les importations de riz

    Luanda - Le Gouvernement angolais a consacré au moins 12 millions de dollars américains aux importations de riz de janvier à juin de cette année.

  • 27/08/2019 18:30:11

    Le coût des brigades de mécanisation agricole préoccupe des entrepreneurs

    Mbanza Kongo - Certains entrepreneurs du secteur agricole, dans la province de Zaire, ont considéré lundi, à Mbanza Kongo, comme élevé le coût d'un kit des brigades de mécanisation agricole (BMA) destiné aux agents locaux à travers un appel d'offres.

  • 27/08/2019 13:54:24

    Réduction significative du PIP 2019 à Cunene

    Ondjiva - La mise à la disposition du budget pour le Programme d'Investissement Public (PIP) à Cunene , pour cette année, a été réduit de 3.266.137.564 à 680.742.300 Kwanzas, dans le cadre de la révision du Budget Général de la État (BGE) 2019 en mai dernier, a déclaré lundi, le directeur du cabinet des études, planification et statistique dans la région, Luís Silva.